à vue de nez

007 (16) 10 bonnes raisons (45) 3 en 1 (7) à mon avis (19) A.R.T. (57) actualités (375) album du moi (23) Alice (11) amour guirlandes et ... (11) art de vivre (436) avant/après (16) awards (33) B.A. (1) back to the future (18) bilan (28) Björk (14) Bowie (19) breaking news (157) Britanny: le roman photo (35) Bruxellesmabelle (21) buena vista social network (20) c'était mieux avent (120) calendrier (46) Cannes (38) cinématographe (270) clip vidéo (195) cocoon (5) collages & médias (42) comme un dimanche (3) comme un garçon (10) compils anonymes (35) coup de nez (20) courrier des lecteurs (17) Custers (53) daily gotham (9) de face (291) de profil (309) disques (418) Empire Of The Sun (18) en boucle (157) En Mode Dépêche (1) exclusif (143) fais moi une scène (1) festivités (28) films classés sans suite (3) flamand rose (85) Gainsbourg (14) Game Of Thrones (41) glee (6) Goldfrapp (5) Grace Jones (11) Hunger Games (11) J'ai 10 ans (12) Jukebox (23) La Famille Colin (20) lapin blanc (11) Les Favis (Fashion Victims) (21) livre d'images (13) ludothèque (49) Martin Parr (6) mashup de sosies (3) même pas vu (8) Michel Gondry (8) Miss Monde (14) modes et travaux (185) mon oeil (2) ne riez pas (63) news from mars (6) Ornicar (5) Oscar and The Wolf (5) Paradis (8) Parismonamour (22) pas vu à la télé (5) photo (1) photo de groupe (59) photographie (302) pieds poules (97) piqûre de rappel (2) playmobil (9) Polyphème (105) portrait pas chinois (10) pubs en tubes (6) quelle histoire (10) question (22) quotidien des héros (6) réclame (70) Religion cathodique (159) RHOBH (15) rien à voir (20) Róisín Murphy (36) saga (29) science fiction (49) sex & the city (13) sondage à deux balles (7) sport (49) Star Wars (49) streetart (23) téléviseur (185) top of the posts (24) tortilla de patatas (14) Twin Peaks (28) us et coutumes (103) Valentin (57) VHNBKBTRS (3) weekendpedia (4) Woodkid (12) Yan Wagner (9)

2015-01-18

Même pas vu: Looking saison 2/ Sex & Another City



De profil et de face, de haut en bas et de gauche à droite:
 Lauren Weedman, Murrey Bartlett, Frankie J Alvarez,
Raul Castillo , Jonathan Groff et Russel Tovey.


C'est en ce mois de janvier 2015 qu'a débuté aux US la diffusion de la deuxième saison de Looking, la nouvelle série hétéro friendly de HBO.

L'occasion de jeter un oeil  sur  Another gay tv show.
Mais pas que...


En situant l'action dans le San Francisco du balbutiant 21 ème siècle, Michael Lannan, créateur de Looking, avait décidé d'afficher la couleur.

Au cas ou vous seriez daltoniens:

Trois trentenaires dans la ville historique de la communauté LGBT américaine s'aiment et se déchirent, s'interrogent et se perdent, s'éclatent et se retrouvent.
Sans chichis mais parfois avec tralalas, histoire de rendre la chose plus divertissante.

S'adressant d'emblée à un coeur de cible ému, les tribulations de Patrick et consoeurs ont fait penser immédiatement à une autre série HBO qui avait révolutionné en son temps le format 26 minutes, Sex & The City, avant que la franchise ne sombre dans la plus totale hypocrisie.
Elle ne peut pas non plus être complètement dissociée de son ancêtre Queer as Folk, premier show mettant en avant des protagonistes gays comme des pinsons, produite par l'Angleterre, puis adaptée aux USA.

On y parle donc de sexe, de sentiments, d'amitié, et de recherche du bonheur.
Avec des mots crus ou tendres, des scènes explicites ou des conversations existentielles.

Mais Looking dresse également les états généraux d'une minorité plus silencieuse pour un sou, ayant survécu à une première vague du sida, mais avec une jeune génération inconsciente du danger.

Plus transgénérationelle que transgenre, elle décrit trois homos """"""normaux""""""" (WTF), qui explorent ce que la vie leur offre à leur âge dans la terre du milieu.

Avec son visage de pur produit d'Apple pie, Jonathan Groff (ex Glee et ex Monsieur Zachary Spock Quinto) donne au nerd Patrick, créateur de jeux vidéos plus brave avec un joystick que dans un bar de drague, un regard d'enfant sur un monde de brutes.
Frankie J Alvarez, alias Augustin l'artiste maudit et Murrey Bartlett aka Dom, le serveur forever qui rêve encore à 40 ans, complètent ce trio d'amis virils mais pas toujours corrects.

Seule femme à la pelle, l'excellente Lauren Weedman prête sa voix de cabernet californien à Doris, infirmière à pédés sur le tard, mais première levée quand il s'agit de palier aux urgences amicales.

Raul Castillo en Richie fier d'être mexicain, Russel Tovey en Kevin, le britannique pas fier de tromper son mec qui ferment quant à eux le triangle amoureux de Patrick , et Scott Bakula en gentil dinosaure de Castro complètent ce casting à la fois homogène et hétéroclite.

Looking est une vraie série de bande, si j'ose dire.

Et la bande son aussi, nettement plus queer que folk, qui rassemble des tubes électros (The 2 Bears, Goldroom, Kauf...)  et ressuscite des classiques de la scène gay (on avait effacé Erasure de nos mémoires).

Les dialogues sont frais et l'image souvent bleutée, comme pour donner à San Fransisco un profil à la fois plus concret et plus onirique que sa voisine du sud siliconée jusqu'à sa valley, mais plus lumineuse et aérée que sa grande cousine surpeuplée et stressée de l'East Coast.
C'est une maison bleue adossée à la colline...
Ces nouvelles chroniques de San Fransico, pourraient donc se résumer à une catchline:

Sex & Another City.

Mais une question évidente se pose: Looking peut-il aller au delà du programme de niche?
Si on doute fort que cela puisse servir de mi-temps aux hétéros basiques fans de ligue 1, ces 26 minutes s'adressent en tout cas aux êtres qui envisagent les sentiments non pas comme une faiblesse, mais comme une richesse.

Les thèmes qui y sont abordés sont universels car désespérément humains.
Et tout le monde en a besoin en ce moment.
D'indulgence.
Et de compassion.

A show about another kind of friendship.
A découvrir, donc...

Suivez moi sur FB, Twitter et Instagram Stéphane Custers.

PS:  La bande annonce de la saison 2, rythmée par tiens tiens Alive de  nos chouchous Empire Of The Sun.
La saison 1 est disponible, notamment sur iTunes.