à vue de nez

007 (16) 10 bonnes raisons (44) 3 en 1 (7) à mon avis (19) A.R.T. (55) actualités (370) album du moi (23) Alice (11) amour guirlandes et ... (11) art de vivre (430) avant/après (14) awards (33) B.A. (1) back to the future (18) bilan (27) Björk (14) Bowie (19) breaking news (155) Britanny: le roman photo (35) Bruxellesmabelle (21) buena vista social network (17) c'était mieux avent (120) calendrier (46) Cannes (38) cinématographe (266) clip vidéo (193) cocoon (5) collages & médias (41) comme un dimanche (3) comme un garçon (10) compils anonymes (34) coup de nez (19) courrier des lecteurs (17) Custers (50) daily gotham (9) de face (286) de profil (303) disques (414) Empire Of The Sun (18) en boucle (156) En Mode Dépêche (1) exclusif (142) fais moi une scène (1) festivités (28) films classés sans suite (3) flamand rose (82) Gainsbourg (13) Game Of Thrones (38) glee (6) Goldfrapp (5) Grace Jones (11) Hunger Games (11) J'ai 10 ans (12) Jukebox (23) La Famille Colin (20) lapin blanc (11) Les Favis (Fashion Victims) (21) livre d'images (13) ludothèque (49) Martin Parr (6) mashup de sosies (3) même pas vu (8) Michel Gondry (8) Miss Monde (14) modes et travaux (183) mon oeil (2) ne riez pas (63) news from mars (6) Ornicar (5) Oscar and The Wolf (5) Paradis (7) Parismonamour (22) pas vu à la télé (4) photo de groupe (58) photographie (297) pieds poules (95) piqûre de rappel (2) playmobil (9) Polyphème (103) portrait pas chinois (10) pubs en tubes (6) quelle histoire (10) question (22) quotidien des héros (6) réclame (69) Religion cathodique (158) RHOBH (15) rien à voir (20) Róisín Murphy (36) saga (29) science fiction (49) sex & the city (13) sondage à deux balles (7) sport (48) Star Wars (48) streetart (22) téléviseur (182) top of the posts (24) tortilla de patatas (14) Twin Peaks (28) us et coutumes (100) Valentin (56) VHNBKBTRS (3) weekendpedia (4) Woodkid (12) Yan Wagner (9)

2014-11-09

Movember: Messieurs, à vos moustaches!





Se faire dépister est une preuve de virilité.

Ce n'est pas tous les jours que je suis sérieux.
Mais à peu près tous les ans à la même période.
Sans doute la saison s'y prête.

Car si l'an dernier je vous parlais d'Octobre Rose (et de sa lutte contre le cancer du sein) cette année, ce sont les hommes qui vont passer à la visite médicale.

Avec une initiative de communication ludique: Movember, le mois de la moustache.
Messieurs, il va falloir assumer et lisser vos poils...



#movember propose en effet aux hommes d'exhiber vos bacchantes, à la santé de tous.
Histoire de sensibiliser la gente masculine sur le cancer des testicules et de la prostate.

Car il reste très difficile pour ces virils guerriers de baisser la garde et les cottes devant un médecin près à vous faire un état des lieux aussi minutieusement que le notaire passant un doigt sur la cheminée.

On imagine d'ailleurs très mal David Niven, illustre moustachu, garder son flegme britannique à la pesée ou au toucher rectal.

Pourtant, comme la moustache qui pousse à l'adolescence, se faire dépister à un âge mûr est paradoxalement et bel et bien une preuve de virilité.

Aussi Messieurs, je vous engage si vous êtes concernés, à porter haut et fier vos glorieuses, mais surtout à les prendre en mains, à prendre un doigt de whisky d'abord si nécessaire, et à prendre très vite rendez vous chez un spécialiste (et pas des poils de nez).

Toutes les règles du jeu sur movember.com.

Lire les autres Comme un garçon.
Suivez moi sur FB, Twitter et Instagram Stéphane Custers.