à vue de nez

007 (16) 10 bonnes raisons (44) 3 en 1 (7) à mon avis (19) A.R.T. (55) actualités (370) album du moi (23) Alice (11) amour guirlandes et ... (11) art de vivre (430) avant/après (15) awards (33) B.A. (1) back to the future (18) bilan (27) Björk (14) Bowie (19) breaking news (155) Britanny: le roman photo (35) Bruxellesmabelle (21) buena vista social network (17) c'était mieux avent (120) calendrier (46) Cannes (38) cinématographe (266) clip vidéo (193) cocoon (5) collages & médias (41) comme un dimanche (3) comme un garçon (10) compils anonymes (34) coup de nez (19) courrier des lecteurs (17) Custers (50) daily gotham (9) de face (286) de profil (303) disques (414) Empire Of The Sun (18) en boucle (156) En Mode Dépêche (1) exclusif (142) fais moi une scène (1) festivités (28) films classés sans suite (3) flamand rose (82) Gainsbourg (13) Game Of Thrones (38) glee (6) Goldfrapp (5) Grace Jones (11) Hunger Games (11) J'ai 10 ans (12) Jukebox (23) La Famille Colin (20) lapin blanc (11) Les Favis (Fashion Victims) (21) livre d'images (13) ludothèque (49) Martin Parr (6) mashup de sosies (3) même pas vu (8) Michel Gondry (8) Miss Monde (14) modes et travaux (183) mon oeil (2) ne riez pas (63) news from mars (6) Ornicar (5) Oscar and The Wolf (5) Paradis (7) Parismonamour (22) pas vu à la télé (4) photo de groupe (58) photographie (297) pieds poules (95) piqûre de rappel (2) playmobil (9) Polyphème (103) portrait pas chinois (10) pubs en tubes (6) quelle histoire (10) question (22) quotidien des héros (6) réclame (69) Religion cathodique (158) RHOBH (15) rien à voir (20) Róisín Murphy (36) saga (29) science fiction (49) sex & the city (13) sondage à deux balles (7) sport (48) Star Wars (48) streetart (22) téléviseur (182) top of the posts (24) tortilla de patatas (14) Twin Peaks (28) us et coutumes (100) Valentin (57) VHNBKBTRS (3) weekendpedia (4) Woodkid (12) Yan Wagner (9)

2016-01-04

Breaking News: 2016, une année EN MAJUSCULES?




Pour ceux qui n'auraient pas le code morse: 
Il s'agira de se remuer le derrière.



En 2015, on vous annonçait une année à dévorer.

Et je sais pas vous, mais si j'ai appris une chose cette année, c'est qu'il faut profiter sans attendre.
Une année marquée d'un point de vue personnel par de gros changements positifs, dans un contexte plutôt difficile.

Pour cette année nouvelle, on redouble d'efforts, on passe la deuxième, et on accélère, on voit les choses en grand et en Majuscules donc...


Avec à l'horizon, le dixième anniversaire: De Profil qui se profile, justement, dès février.
Et dans la foulée, la sortie annoncée d'un livre tiré et inspiré du blog, à paraître aux jeunes et jolies Editions du Karrefour.

De nombreux chantiers à terminer, ou à initier, mais à coup sûr une année décisive.
Pour ceux qui ne liraient pas le code morse: il s'agira donc de se remuer le derrière.

Quant à Vous, mes chers lecteurs,  je m'incline devant vos Majestés.
Vous qui suivez fidèlement, qui jetez de temps en temps un oeil ou qui êtes simplement de passage, car si je ne l'ai pas dit mille fois, je vous redirez encore bientôt à quel point cette expérience virtuelle m'apporte une joie réelle.

Soyez en une nouvelle fois remerciés.

Que 2016 apporte à Vos Grâces tout ce qu'elles désirent et plus encore, et surtout, qu'elle s'écrive et s'inscrive, définitivement, De Profil et  EN LETTRES MAJUSCULES.


Bonne Année 2016 à Toutes et Tous.



PS: Suivez moi sur FB, Twitter et Instagram Stéphane Custers.