à vue de nez

007 (16) 10 bonnes raisons (45) 3 en 1 (7) à mon avis (19) A.R.T. (57) actualités (375) album du moi (23) Alice (11) amour guirlandes et ... (11) art de vivre (436) avant/après (16) awards (33) B.A. (1) back to the future (18) bilan (28) Björk (14) Bowie (19) breaking news (157) Britanny: le roman photo (35) Bruxellesmabelle (21) buena vista social network (20) c'était mieux avent (120) calendrier (46) Cannes (38) cinématographe (270) clip vidéo (195) cocoon (5) collages & médias (42) comme un dimanche (3) comme un garçon (10) compils anonymes (35) coup de nez (20) courrier des lecteurs (17) Custers (53) daily gotham (9) de face (291) de profil (309) disques (418) Empire Of The Sun (18) en boucle (157) En Mode Dépêche (1) exclusif (143) fais moi une scène (1) festivités (28) films classés sans suite (3) flamand rose (85) Gainsbourg (14) Game Of Thrones (41) glee (6) Goldfrapp (5) Grace Jones (11) Hunger Games (11) J'ai 10 ans (12) Jukebox (23) La Famille Colin (20) lapin blanc (11) Les Favis (Fashion Victims) (21) livre d'images (13) ludothèque (49) Martin Parr (6) mashup de sosies (3) même pas vu (8) Michel Gondry (8) Miss Monde (14) modes et travaux (185) mon oeil (2) ne riez pas (63) news from mars (6) Ornicar (5) Oscar and The Wolf (5) Paradis (8) Parismonamour (22) pas vu à la télé (5) photo (1) photo de groupe (59) photographie (302) pieds poules (97) piqûre de rappel (2) playmobil (9) Polyphème (105) portrait pas chinois (10) pubs en tubes (6) quelle histoire (10) question (22) quotidien des héros (6) réclame (70) Religion cathodique (159) RHOBH (15) rien à voir (20) Róisín Murphy (36) saga (29) science fiction (49) sex & the city (13) sondage à deux balles (7) sport (49) Star Wars (49) streetart (23) téléviseur (185) top of the posts (24) tortilla de patatas (14) Twin Peaks (28) us et coutumes (103) Valentin (57) VHNBKBTRS (3) weekendpedia (4) Woodkid (12) Yan Wagner (9)

2014-04-09

En boucle: Billie/ Sangtimentale



Billie: Le Baiser avec la langue.


On le sait- ou pas- je l'ai déjà dit- ou pas, mais j'ai un souci avec la chanson française.
Et pas qu' avec la varitoche.
J'ai aussi du mal avec la chânsôn frânçaîse.
Rare sont ceux, et ils le sont vraiment (rares), les troubadours et autres menestrel(le)s qui trouvent grâce à mes acouphènes.
Gainsbourg, Daho, Biolay, Paradis, Frégé, Keren Ann ou plus récemment Brigitte, ils ne sont qu'une poignée dans mon lecteur MP3 à s'exprimer dans ma langue éternelle, parlée et écrite (bon niveau).

Et voilà une Blanche Neige qui pourrait bien s'ajouter à ces 7 mains...


Billie a sorti son album Le Baiser, avec des lèvres rouges comme le sang.
Neuf petites histoires toutes fraîches comme ses cordes vocales , mais aussi profondes,  c'est à dire (dirait-on de manière un peu triviale) avec la langue.
Les jeux de mots ne passent la rampe que quand les rimes sont riches (c'est valable aussi pour moi).
Et Billie a du savoir dire.

Flirtant (c'est le mot) entre les mélodies souvent sucrées et les récits parfois salés, quelque part entre la Lio des débuts et les chanteuses réalistes sur la faim (la phrase disquaire qui ne peut s'empêcher de faire de la publicité comparative).

Si Sangtimentale s'amuse et se joue (en boucle) de nous, d'autres titres se content et se racontent.
Une entrée en matière, un préliminaire donc que ce titre, pour vous mettre l'eau à la bouche et vous pousser à passer la deuxième chanson.

De La Fille de Peter Pan, à Dehors, Billie nous offre une chronologie de ses envies passées, présentes et surtout, on lui souhaite, futures.
Comme une pomme d'amour, tendue par la main du désir.

Exactement comme le baiser.

Billie, Le Baiser, disponible ICI.

Lire les autres en boucle.

Bonus: Le clip de Sangtimentale, entre Blanche Neige et Blade Runner.





P1000 -7