à vue de nez

007 (16) 10 bonnes raisons (45) 3 en 1 (7) à mon avis (19) A.R.T. (57) actualités (375) album du moi (23) Alice (11) amour guirlandes et ... (11) art de vivre (436) avant/après (16) awards (33) B.A. (1) back to the future (18) bilan (28) Björk (15) Bowie (19) breaking news (157) Britanny: le roman photo (35) Bruxellesmabelle (21) buena vista social network (20) c'était mieux avent (120) calendrier (46) Cannes (38) cinématographe (270) clip vidéo (196) cocoon (5) collages & médias (42) comme un dimanche (3) comme un garçon (10) compils anonymes (35) coup de nez (20) courrier des lecteurs (17) Custers (53) daily gotham (9) de face (291) de profil (310) disques (419) Empire Of The Sun (18) en boucle (157) En Mode Dépêche (1) exclusif (143) fais moi une scène (1) festivités (28) films classés sans suite (3) flamand rose (85) Gainsbourg (14) Game Of Thrones (41) glee (6) Goldfrapp (5) Grace Jones (11) Hunger Games (11) J'ai 10 ans (12) Jukebox (23) La Famille Colin (20) lapin blanc (11) Les Favis (Fashion Victims) (21) livre d'images (13) ludothèque (49) Martin Parr (6) mashup de sosies (3) même pas vu (8) Michel Gondry (8) Miss Monde (14) modes et travaux (186) mon oeil (2) ne riez pas (63) news from mars (6) Ornicar (5) Oscar and The Wolf (5) Paradis (8) Parismonamour (22) pas vu à la télé (5) photo (1) photo de groupe (59) photographie (302) pieds poules (97) piqûre de rappel (2) playmobil (9) Polyphème (105) portrait pas chinois (10) pubs en tubes (6) quelle histoire (10) question (22) quotidien des héros (6) réclame (70) Religion cathodique (159) RHOBH (15) rien à voir (20) Róisín Murphy (36) saga (29) science fiction (49) sex & the city (13) sondage à deux balles (7) sport (49) Star Wars (49) streetart (23) téléviseur (185) top of the posts (24) tortilla de patatas (14) Twin Peaks (28) us et coutumes (103) Valentin (57) VHNBKBTRS (3) weekendpedia (4) Woodkid (12) Yan Wagner (9)

2015-10-10

Top of the Posts: Ne riez pas, c'est l'automne.


Un arbre se meurt, un être s'éveille?
(Cinquième élément, collage et gouaches 1998)





Rappel:

Dans Top Of the Posts, on remixe et on re publie les posts qui on fait naguère les beaux jours: de profil.

Et aujourd'hui, un remix très radio nostalgie pour faire valser les gens de l'automne...

Ne Riez pas: C'est l'automne /publié le 22/09/2010

"Et tandis que papy soleil faisait de la résistance, 
Il se lassait imperceptiblement un peu plus chaque jour.
Il se leva plus tard, moins haut, moins longtemps.
Et si le tournesol n'a pas besoin de boussole, comme dit la chanson de Nana, 
Le soleil, lui avait grand besoin de vacances.
Et Moscou ne riait plus du tout..."

Cette fable serait presque guillerette si elle ne trouvait ses fondations dans une réalité moins chantalgoyesque.
Ceux qui attendaient la chute des feuilles vont être servis.
Les feuilles de soins par exemple.

Selon l'avis des météorologues dépressifs, qui ont calculé savamment la période d'incubation des miasmes, une épidémie de goutte au nez à gouttes salées se profile dans les quinze jours à venir.
Les aficionados du karaoké Il n'y a plus de saison, Madame en seront donc pour leurs (coups de) frais.

Mais je n'étais pas parti pour vous parler de la pluie sans le beau temps.
Car le folklore automnal a lui aussi, un certain charme.
Et je ne parle pas de l'arbre.
Ni de son feuillage au couleurs changeantes.
Je laisse ça à d'autres paroliers.

Non, ce folklore, c'est celui des photos de vacances pas encore jaunies.
Un brin mélancolique, sans pour autant sombrer dans Il pleut sur Nantes.
Barbara, soit, mais qui prend encore ses vitamines C.

Celui aussi du souffle du vent et des claquements de volets.
Un rythme un peu plus lent, mais aussi plus rock, plus proche d'Annie Lennox que d'Annie Cordy.
Un moment de préparation, et donc paradoxalement, de commencement.
Pour les grandes marées, et donc les grandes lessives à trois cent soixante degrés.

La valse des vêtements, des feuilles mortes qui se ramassent à la pelle, mais aussi des amis qui ne répondent jamais à vos appels.
Vos amis avec qui à la nuit tombée, assis par terre vous aimiez sortir la guitare MP3 autour d'un feu de joie.
Avec Daho et des débats.
Avec Cat Power et du vin rouge.
Avec Air et son safari sous la lune.
Et pour les derniers du cru: Sohn et The Chase, histoire d'avoir l'air un peu moins ringard.

Certains amis/amours fanés seront balayés et d'autres passeront une fois de plus l'hiver.

Sweat dreams are made of this, 
Who am I to disagree?
I travel the world and the seven seas,
Everybody's looking for something.
Some of them want to use you,
Some of them want to get use by you.
Some of them want to abuse you,
Some of them want to be abused...


Car si l'insouciance estivale a son charme superficiel et halé, l'automne nous amène une gravité tout particulière.
Comme un marron tombé de l'arbre, mais qui ne tardera pas à nous réchauffer le coeur.
Si ça c'est pas une pub pour la compil: Les plus grands tubes tarte aux châtaignes.

Une période qui donc si elle ne chante plus , siffle quand même dès dissipation des brouillards matinaux.
Le cinquième élément, outre l'eau l'air le feu et la terre, c'est le temps, qui après celui des cerises, est celui de la promenade avec Marie Laforêt, Igor Boris et Moi , histoire que ça twiste again à Moscou.

Un arbre se meurt, un être s'éveille?


Here comes the rain again,
Falling on my head like a memory,
Falling on my head like a new emotion...

Lire les autres articles du label Top Of The Posts.
Et pour les célibataires transis de froid, vous pouvez vous réfugier dans Ne riez pas: C'est L'été Indien.


PS: Mon blog participe aux Golden Blog Awards:
Merci de voter si le  vous en dit.
Pour voir, liker, partager la fiche de profil  sur les GBA, c'est ici.

Et pour voter tous les jours, c'est aussi ici: