à vue de nez

007 (16) 10 bonnes raisons (44) 3 en 1 (7) à mon avis (19) A.R.T. (55) actualités (370) album du moi (23) Alice (11) amour guirlandes et ... (11) art de vivre (430) avant/après (15) awards (33) B.A. (1) back to the future (18) bilan (27) Björk (14) Bowie (19) breaking news (155) Britanny: le roman photo (35) Bruxellesmabelle (21) buena vista social network (17) c'était mieux avent (120) calendrier (46) Cannes (38) cinématographe (266) clip vidéo (193) cocoon (5) collages & médias (41) comme un dimanche (3) comme un garçon (10) compils anonymes (34) coup de nez (19) courrier des lecteurs (17) Custers (50) daily gotham (9) de face (286) de profil (303) disques (414) Empire Of The Sun (18) en boucle (156) En Mode Dépêche (1) exclusif (142) fais moi une scène (1) festivités (28) films classés sans suite (3) flamand rose (82) Gainsbourg (13) Game Of Thrones (38) glee (6) Goldfrapp (5) Grace Jones (11) Hunger Games (11) J'ai 10 ans (12) Jukebox (23) La Famille Colin (20) lapin blanc (11) Les Favis (Fashion Victims) (21) livre d'images (13) ludothèque (49) Martin Parr (6) mashup de sosies (3) même pas vu (8) Michel Gondry (8) Miss Monde (14) modes et travaux (183) mon oeil (2) ne riez pas (63) news from mars (6) Ornicar (5) Oscar and The Wolf (5) Paradis (7) Parismonamour (22) pas vu à la télé (4) photo de groupe (58) photographie (297) pieds poules (95) piqûre de rappel (2) playmobil (9) Polyphème (103) portrait pas chinois (10) pubs en tubes (6) quelle histoire (10) question (22) quotidien des héros (6) réclame (69) Religion cathodique (158) RHOBH (15) rien à voir (20) Róisín Murphy (36) saga (29) science fiction (49) sex & the city (13) sondage à deux balles (7) sport (48) Star Wars (48) streetart (22) téléviseur (182) top of the posts (24) tortilla de patatas (14) Twin Peaks (28) us et coutumes (100) Valentin (57) VHNBKBTRS (3) weekendpedia (4) Woodkid (12) Yan Wagner (9)

2015-10-02

Breaking News: Octobre 15, c'est Supernature.



1, 2, 3, nous irons au bois,
4, 5, 6, pas pour des queues de cerises...


Once upon a time, science opened up the door... dit the song.

Voyons si en ce mois d'octobre, la science fait des merveilles, à moins que la nature ne reprenne ses droits.
Car s'est bien connu: chassez la nature, elle revient à hauteur du garrot.
De profil ou de dos, c'est une bourrasque de créativité qui vous pend au cou et à la barbe...


Entre le vent qui se lève tôt et les téléphages qui se couchent tard, entre la valse des feuilles mortes et le bal des musiciens vivants, entre les revenants qui jaillissent de terre et les fouilles artistologiques, Octobre 15 nous ballade dans les forêts de sons, nous charrie de variétés, et nous émerveille à la nuit blanche jamais tombée.

Bref si le changement d'heure nous guette, ce n'est pas celle de se retrancher derrière son rideau à épier les voisins, mais de sortir et battre la ville et la campagne, pour profiter des derniers jours de curiosité sans lampe de poche et sans cache nez.

1, 2, 3, nous irons au bois,
4, 5, 6, pas pour des queues de cerises...