à vue de nez

007 (16) 10 bonnes raisons (47) 3 en 1 (7) à mon avis (19) A.R.T. (59) actualités (381) album du moi (23) Alice (13) amour guirlandes et ... (11) art de vivre (445) avant/après (17) awards (33) B.A. (1) back to the future (18) bilan (28) Björk (16) Bowie (19) breaking news (159) Britanny: le roman photo (35) Bruxellesmabelle (21) buena vista social network (20) c'était mieux avent (120) calendrier (46) Cannes (38) cinématographe (274) clip vidéo (200) cocoon (5) collages & médias (45) comme un dimanche (3) comme un garçon (10) compils anonymes (36) coup de nez (20) courrier des lecteurs (17) Custers (54) daily gotham (9) de face (295) de profil (318) disques (425) Empire Of The Sun (19) en boucle (161) En Mode Dépêche (1) exclusif (147) fais moi une scène (1) festivités (28) films classés sans suite (3) flamand rose (87) Gainsbourg (15) Game Of Thrones (43) glee (6) Goldfrapp (5) Grace Jones (11) Hunger Games (11) J'ai 10 ans (12) Jukebox (23) La Famille Colin (20) lapin blanc (11) Les Favis (Fashion Victims) (21) livre d'images (13) ludothèque (49) Martin Parr (6) mashup de sosies (3) même pas vu (8) Michel Gondry (8) Miss Monde (14) modes et travaux (190) mon oeil (2) ne riez pas (64) news from mars (7) Ornicar (5) Oscar and The Wolf (6) Paradis (8) Parismonamour (22) pas vu à la télé (5) photo (1) photo de groupe (60) photographie (304) pieds poules (100) piqûre de rappel (2) playmobil (9) Polyphème (106) portrait pas chinois (10) pubs en tubes (6) quelle histoire (10) question (22) quotidien des héros (6) réclame (70) Religion cathodique (160) RHOBH (15) rien à voir (21) Róisín Murphy (37) saga (29) science fiction (50) sex & the city (14) sondage à deux balles (7) sport (49) Star Wars (53) streetart (23) téléviseur (188) top of the posts (26) tortilla de patatas (14) Twin Peaks (28) us et coutumes (104) Valentin (59) VHNBKBTRS (3) weekendpedia (4) Woodkid (12) Yan Wagner (9)

2014-12-08

Breaking News: Mariah Carey victime du Grinch.


Mariah Carey (sans son orchestre): One, Two, check.

On l'a dit, Décembre 14, c'est Etoiles des neiges, avec ses reines de glaces à deux boules, et son gros lot de traditions.

Aussi, il fallait bien débuter les hostilités avec un peu de légèreté mais aussi avec un poids lourd:
Mariah Carey, renne de Noël en personne...



Après avoir jadis chanté chez Mickey sans la goutte au nez, et joué les belles mères Noël avec un Justin au biberon, là voici victime d'un mauvais conte.

La vidéo diffusée de son concert à New York, où on a enlevé la bande son pour n'écouter que sa voix cristalline, a fait voler en éclats toutes les rêves des enfants à tablettes et smartphones brandis vers le ciel.

Elle avait manifestement un gros chat dans les gorges.

Une mauvaise blague, mais une blague quand même, qui voit la chanteuse pousser pousser pousser All I Want For Christmas (le truc qui paye sa taxe habitation) , tandis qu'on entend à peine les choristes et que petites boules de neige gigotent.

Du surréalisme à paillettes.

Mariah, qui s'est excusée depuis pour ce "refroidissement vocal en public", a sans doute étée la victime du Grinch, qui détient aussi Internet, histoire de lui faire de la pub.

Cadeau de consolation: Elle est à ce jour 70 ème au classement de iTunes (France);  et elle, avec ou sans sa voix, devrait dans les jours qui viennent, grimper jusques aux cimes des sapins.

C'est ça aussi, la magie de Noël...