à vue de nez

007 (16) 10 bonnes raisons (47) 3 en 1 (7) à mon avis (19) A.R.T. (59) actualités (381) album du moi (23) Alice (13) amour guirlandes et ... (11) art de vivre (445) avant/après (17) awards (33) B.A. (1) back to the future (18) bilan (28) Björk (16) Bowie (19) breaking news (159) Britanny: le roman photo (35) Bruxellesmabelle (21) buena vista social network (20) c'était mieux avent (120) calendrier (46) Cannes (38) cinématographe (274) clip vidéo (200) cocoon (5) collages & médias (45) comme un dimanche (3) comme un garçon (10) compils anonymes (36) coup de nez (20) courrier des lecteurs (17) Custers (54) daily gotham (9) de face (296) de profil (318) disques (425) Empire Of The Sun (19) en boucle (161) En Mode Dépêche (1) exclusif (147) fais moi une scène (1) festivités (28) films classés sans suite (3) flamand rose (87) Gainsbourg (15) Game Of Thrones (43) glee (6) Goldfrapp (5) Grace Jones (11) Hunger Games (11) J'ai 10 ans (12) Jukebox (23) La Famille Colin (20) lapin blanc (11) Les Favis (Fashion Victims) (21) livre d'images (13) ludothèque (49) Martin Parr (6) mashup de sosies (3) même pas vu (8) Michel Gondry (8) Miss Monde (14) modes et travaux (190) mon oeil (2) ne riez pas (64) news from mars (7) Ornicar (5) Oscar and The Wolf (6) Paradis (8) Parismonamour (22) pas vu à la télé (5) photo (1) photo de groupe (61) photographie (304) pieds poules (100) piqûre de rappel (2) playmobil (9) Polyphème (106) portrait pas chinois (10) pubs en tubes (6) quelle histoire (10) question (22) quotidien des héros (6) réclame (70) Religion cathodique (161) RHOBH (16) rien à voir (21) Róisín Murphy (37) saga (29) science fiction (50) sex & the city (14) sondage à deux balles (7) sport (49) Star Wars (53) streetart (23) téléviseur (189) top of the posts (26) tortilla de patatas (14) Twin Peaks (28) us et coutumes (104) Valentin (59) VHNBKBTRS (3) weekendpedia (4) Woodkid (12) Yan Wagner (9)

2014-12-15

Question: Do you speak Franglish?


Question: Y-a-t-il un Dieu pour sauver les bouchées à la reine?


On m'a souvent posé la question.
Non, pas: Where is Bryan?

L'autre: Pourquoi bien qu'ayant étudié le grec et le latin, je mélange toujours des mots anglais à ma langue maternelle, façon melting pot.
Pourquoi je ne suis pas un fervent adepte du balladeur mp3, de l'arobase , ou de tous les autres mots dièses.
Nous avions d'ailleurs déjà abordé le sujet dans un débat fort constructif autour du postulat:
Mickey Mouse est-il réellement une souris morveuse?

Et s'il faut qu'on vous l'explique plus didactiquement, faisons-le en deux leçons...


Lesson 1: Repeat après moi.

Le français est une langue vivante.
Le français est une langue vivante.
Le français est une langue vivante.
Pour ne pas disparaître, cet organisme doit se frotter, se mélanger à d'autres.
C'est le cas depuis que Charlemagne a envahi les lycées.
Laisser le français se lyophiliser dans un emballage hermétique serait donc le condamner à une mort lente, mais toute aussi certaine.

Pour inventer de nouveaux mots français, le mieux c'est d'inventer en français.
Soyons créatifs: si on ne buvait pas autant de vinasse, le monde entier ne dirait pas avec tous les accents "pas de bourrée".

Peut-être, peut-être qu'un jour on enseignera le français comme jadis le latin et le grec:

Achille était aux portes de la boulangerie, 
Et tous les croissants priaient le ciel pour être épargnés.
Si seulement ils connaissaient son point faible, 
Ils auraient plutôt prié pour qu'il ait mis ses louboutins de combat,
Afin qu'on lui pétasse le talon avec une baguette de la veille.
Encore eût-il fallu qu'ils le sussent...

Bref, juste histoire de savoir d'où on vient.
Mais d'ici là, vous et moi feront de la figuration dans le monologue d'Hamlet.

En attendant, parlons la langue de Molière, mais pas comme des statues de pierre.
Quitte à utiliser des mots anglais, quitte à utiliser des mots chelous...


Lesson 2: Essaie encore.


- Bonjour, je voudrais un hambourgeois au fromage avec un supplément de sauce dont l'étymologie provient probablement de la compression de "soupe de chat à la tomate".

- Il est vraiment sommet,  ton badge millésimé des Pierres qui roulent.

- Hier, en naviguant sur l'interconnecteur de réseaux, je suis tombé sur ta page "livre de promotion scolaire", et j'ai vu une photo où tu as été étiqueté dans une fête extasiée, portant un court blanc de tenez, et je voulais savoir si tu l'avais acheté en vente à perte chez Vêtement Américain?


Les exemples ne manqueraient pas non plus dans le sens inverse (appuyez sur le touche de votre traducteur gogol).
La même Question ? se poserait pour eux (le mot est français soit dit en passant).

Ainsi, un ménage à trois restera à jamais un cliché en français dans le texte.
Aux USA, on appelle aussi ça un divorce en cours de négociations, mais bon.
Comme on vous le dit, le tout c'est d'être inventifs et ce dans tous les domaines.

Ne vous étonnez donc plus de trouver ici autant de mots anglais mélangés à votre langue maternelle.
Après tout: votre maman vous a sans doute aussi élevés au Ketchup, voire au Nutella.

D'ailleurs, si Bryan is in the kitchen, qu'il y reste, car il y prépare certainement l'un de ses délicieux plats, issus de la gastronomie... française.

Bonne à petite.