à vue de nez

007 (16) 10 bonnes raisons (44) 3 en 1 (7) à mon avis (19) A.R.T. (55) actualités (370) album du moi (23) Alice (11) amour guirlandes et ... (11) art de vivre (430) avant/après (14) awards (33) B.A. (1) back to the future (18) bilan (27) Björk (14) Bowie (19) breaking news (155) Britanny: le roman photo (35) Bruxellesmabelle (21) buena vista social network (17) c'était mieux avent (120) calendrier (46) Cannes (38) cinématographe (266) clip vidéo (193) cocoon (5) collages & médias (41) comme un dimanche (3) comme un garçon (10) compils anonymes (34) coup de nez (19) courrier des lecteurs (17) Custers (50) daily gotham (9) de face (286) de profil (303) disques (414) Empire Of The Sun (18) en boucle (156) En Mode Dépêche (1) exclusif (142) fais moi une scène (1) festivités (28) films classés sans suite (3) flamand rose (82) Gainsbourg (13) Game Of Thrones (38) glee (6) Goldfrapp (5) Grace Jones (11) Hunger Games (11) J'ai 10 ans (12) Jukebox (23) La Famille Colin (20) lapin blanc (11) Les Favis (Fashion Victims) (21) livre d'images (13) ludothèque (49) Martin Parr (6) mashup de sosies (3) même pas vu (8) Michel Gondry (8) Miss Monde (14) modes et travaux (183) mon oeil (2) ne riez pas (63) news from mars (6) Ornicar (5) Oscar and The Wolf (5) Paradis (7) Parismonamour (22) pas vu à la télé (4) photo de groupe (58) photographie (297) pieds poules (95) piqûre de rappel (2) playmobil (9) Polyphème (103) portrait pas chinois (10) pubs en tubes (6) quelle histoire (10) question (22) quotidien des héros (6) réclame (69) Religion cathodique (158) RHOBH (15) rien à voir (20) Róisín Murphy (36) saga (29) science fiction (49) sex & the city (13) sondage à deux balles (7) sport (48) Star Wars (48) streetart (22) téléviseur (182) top of the posts (24) tortilla de patatas (14) Twin Peaks (28) us et coutumes (100) Valentin (56) VHNBKBTRS (3) weekendpedia (4) Woodkid (12) Yan Wagner (9)

2014-09-19

Breaking News: Jean Paul Gaultier arrête le porte à porte.



Docteur Gaultier: Le bien qu'il fait à l'extérieur se voit à l'intérieur.
(Dr Bonga Bonga (sic) : collage perso années 90).

Ceci n'est pas une oraison funèbre.
Mais à tout le moins la fin d'une époque.
La nouvelle fait sensation à la veille de la fashion week: Jean Paul Gaultier arrête.
Oui mais il arrête quoi?
Enquête...


Le jeune homme fraîchement débarqué de Bagneux dans les années 70, avait prévenu par un cri à la fois de guerre et de joie: A nous deux, la mode.

Après avoir cousu pour Cardin et Patou, il s'était dit justement, ce n'est pas tout.

Créant sa propre maison, qu'il installera dans une boutique de la rue Vivienne, Jean Paul Gaultier n'a eu de cesse en près de quarante ans de faire bouger les lignes.

Celles de sa marinière emblématique, celle des formes féminines, accentuées voire caricaturées pour faire face à l'avènement de la brindille, celles des genres en remixant les codes masculins/ féminins.
Jusqu'à tenter la jupe pour homme.

Le titre samplé dit en substance: How To Do That (in a new way).

Gaultier a la modestie des grands de ce monde, celle de reconnaître qu'on invente rien, mais que c'est l'inspiration qui génère la création.

Et au moment où toutes les femmes sont prêtes à plonger dans la chirurgie pathétique, le Docteur Gaultier les invite donc à s'assumer pleinement.
Il corsette pour mieux libérer.
Une chute de mur ne vaut pas une chute de reins.
Le bien qu'il fait à l'extérieur se voit à l'intérieur.
Une mode drôle qui n'exclut pas la gravité.
Une mode adulte qui sait jouer.

Madonna affichera sa blonde ambition de conquérir la planète.
Gaultier affichera son amour pour les autres.

Les femmes, les mâles, les hétéros, les gays, les grosses, les noirs, les nonnes.
Il ne boude personne.
Les Yvettes et les Conchitas, venez comme vous êtes.

Son prêt à porter fait du porte à porte.
Des juniors aux seniors, Gaultier sera toujours dans l'air du temps, traversant les courants et les contraires.

Ses parfums habillent les bustes du monde entier.
Pas étonnant dès lors que Puig fasse finalement acquisition de la marque.

Aujourd'hui donc, Gaultier s'apprête à conclure une histoire par un ultime défilé de marinières, ce 27 septembre.
Pour se consacrer pleinement à la haute couture et à d'autres projets, plus innovants.
Le moins qu'on puisse lui souhaiter, c'est bon vent.


L'avis du Flamand Rose: 

Jean Paul Gaultier arrête le porte à porte? Il a bien raison, c'est crevant.

Bonus: la vidéo de How to Do That, par Jean-Baptiste Mondino.