à vue de nez

007 (16) 10 bonnes raisons (47) 3 en 1 (7) à mon avis (19) A.R.T. (59) actualités (381) album du moi (23) Alice (13) amour guirlandes et ... (11) art de vivre (445) avant/après (17) awards (33) B.A. (1) back to the future (18) bilan (28) Björk (16) Bowie (19) breaking news (159) Britanny: le roman photo (35) Bruxellesmabelle (21) buena vista social network (20) c'était mieux avent (120) calendrier (46) Cannes (38) cinématographe (274) clip vidéo (200) cocoon (5) collages & médias (45) comme un dimanche (3) comme un garçon (10) compils anonymes (36) coup de nez (20) courrier des lecteurs (17) Custers (54) daily gotham (9) de face (296) de profil (318) disques (425) Empire Of The Sun (19) en boucle (161) En Mode Dépêche (1) exclusif (147) fais moi une scène (1) festivités (28) films classés sans suite (3) flamand rose (87) Gainsbourg (15) Game Of Thrones (43) glee (6) Goldfrapp (5) Grace Jones (11) Hunger Games (11) J'ai 10 ans (12) Jukebox (23) La Famille Colin (20) lapin blanc (11) Les Favis (Fashion Victims) (21) livre d'images (13) ludothèque (49) Martin Parr (6) mashup de sosies (3) même pas vu (8) Michel Gondry (8) Miss Monde (14) modes et travaux (190) mon oeil (2) ne riez pas (64) news from mars (7) Ornicar (5) Oscar and The Wolf (6) Paradis (8) Parismonamour (22) pas vu à la télé (5) photo (1) photo de groupe (61) photographie (304) pieds poules (100) piqûre de rappel (2) playmobil (9) Polyphème (106) portrait pas chinois (10) pubs en tubes (6) quelle histoire (10) question (22) quotidien des héros (6) réclame (70) Religion cathodique (161) RHOBH (16) rien à voir (21) Róisín Murphy (37) saga (29) science fiction (50) sex & the city (14) sondage à deux balles (7) sport (49) Star Wars (53) streetart (23) téléviseur (189) top of the posts (26) tortilla de patatas (14) Twin Peaks (28) us et coutumes (104) Valentin (59) VHNBKBTRS (3) weekendpedia (4) Woodkid (12) Yan Wagner (9)

2017-01-09

La Saison des Awards: Les Golden Globes, ou Game Of Thrones saison hivernale.




The Queen Merryl s'en va t'en guerre...


Ce n'était pas une ouverture de la Saison des Awards comme les autres.
Hier, dès le discours d'ouverture de Jimmy Fallon, on l'a très bien compris:
Hollywood (ou au moins une énorme partie de) a décidé de partir en guerre contre le futur président des Etats Unis, qualifié par le présentateur de manière explicite...


- Et si le roi Joffrey  de Game Of Thrones (ado despote cruel , puéril, insupportable et dangereux) avait survécu?
Vous verrez le résultat dans quelques jours.

Il a aussi noté que les Golden Globes, eux, respectaient le vote populaire (en référence aux 2 millions de votes personnels d'avance d'Hillary Clinton).


Mais ce n'est rien à côté du discours militant, combatif voire hostile de Merryl Streep, couronnée pour l'ensemble de sa carrière (déjà garnie d'un sautoir de récompenses et d'un top à paillettes de nominations en tout genre).

The Queen Merryl a remporté tous les suffrages en fustigeant Donald Trump, selon elle acteur plus que président, et en décrivant d'emblée l'assistance comme le pire de ce qu'on peut concevoir:
Hollywood, des étrangers et la presse (les Golden Globes étant remis par la Foreign Press Association).

Elle porte l'estocade en le décrivant se moquant d'un journaliste handicapé.
Avant de cité sa copine Carrie Fisher en dernier hommage (elle avait chanté à sa veillée funéraire).

Le truc c'est qu'on se dit que si même elle descend de son piédestal pour s'y mettre dans la lutte anti Trump:

1. Les Oscars, même s'ils sont plus policés, promettent quelques speechs salé.
2. On imagine qu'il va y avoir des manifs dans les mois à venir.


On en oublierait presque les lauréats, de Ryan La La Land Gosling à Isabelle Elle elle elle Huppert.


Comme si Donald avait en quelque sorte réussi à s'inviter à une des tables, sans que personne n'ose lui dire: you're fired!

Lui qui pendant ce temps, se réjouit du mauvais audimat de Arnold S., présentateur de la nouvelle saison de The Celebrity Apprentice, co-produit par Trump lui même.

Comme s'il n'avait rien d'autre à faire en ce moment, que de tweeter sur les audiences d'une émission télé.

Winter is REALLY coming....


Lire les autres articles de la Saison des Awards.

Suivez moi sur FB, Twitter et Instagram Stéphane Custers.