à vue de nez

007 (16) 10 bonnes raisons (45) 3 en 1 (7) à mon avis (19) A.R.T. (57) actualités (375) album du moi (23) Alice (11) amour guirlandes et ... (11) art de vivre (436) avant/après (16) awards (33) B.A. (1) back to the future (18) bilan (28) Björk (14) Bowie (19) breaking news (157) Britanny: le roman photo (35) Bruxellesmabelle (21) buena vista social network (20) c'était mieux avent (120) calendrier (46) Cannes (38) cinématographe (270) clip vidéo (195) cocoon (5) collages & médias (42) comme un dimanche (3) comme un garçon (10) compils anonymes (35) coup de nez (20) courrier des lecteurs (17) Custers (53) daily gotham (9) de face (291) de profil (309) disques (418) Empire Of The Sun (18) en boucle (157) En Mode Dépêche (1) exclusif (143) fais moi une scène (1) festivités (28) films classés sans suite (3) flamand rose (85) Gainsbourg (14) Game Of Thrones (41) glee (6) Goldfrapp (5) Grace Jones (11) Hunger Games (11) J'ai 10 ans (12) Jukebox (23) La Famille Colin (20) lapin blanc (11) Les Favis (Fashion Victims) (21) livre d'images (13) ludothèque (49) Martin Parr (6) mashup de sosies (3) même pas vu (8) Michel Gondry (8) Miss Monde (14) modes et travaux (185) mon oeil (2) ne riez pas (63) news from mars (6) Ornicar (5) Oscar and The Wolf (5) Paradis (8) Parismonamour (22) pas vu à la télé (5) photo (1) photo de groupe (59) photographie (302) pieds poules (97) piqûre de rappel (2) playmobil (9) Polyphème (105) portrait pas chinois (10) pubs en tubes (6) quelle histoire (10) question (22) quotidien des héros (6) réclame (70) Religion cathodique (159) RHOBH (15) rien à voir (20) Róisín Murphy (36) saga (29) science fiction (49) sex & the city (13) sondage à deux balles (7) sport (49) Star Wars (49) streetart (23) téléviseur (185) top of the posts (24) tortilla de patatas (14) Twin Peaks (28) us et coutumes (103) Valentin (57) VHNBKBTRS (3) weekendpedia (4) Woodkid (12) Yan Wagner (9)

2017-01-31

10 choses que vous ignorez (peut-être) sur Star Wars.


Happy Birthday Star Wars! (gâteau et figurines (1) vendus séparément).


Cette année, Star Wars fêtera ses quarante ans.
Tout au long de l'année on reviendra sur la saga en la présentant évidemment sous un oeil: De Profil.
Avec pour commencer, une première salve laser de révélations.
Si vous êtes un fan acharné, vous n'apprendrez rien ci-dessous.
Mais si vous pensiez tout savoir sur Star Wars,  les jedis, la force, et les Ewoks, sans pour autant pouvoir reconnaître un Tauntaun (voir plus bas) alors peut-être que vous allez être surpris.
On passe en vitesse lumière...




A New Hope:

Le  premier volet de Star Wars, sorti en 1977 est surtout un saut dans le vide, un voyage vers l'inconnu. L'accouchement ne s'est pas fait sans mal, surtout pour George Lucas, son créateur, qui a pourtant eu l'idée de génie de se faire payer en partie en droits sur les produits dérivés.
Il a d'un coup boulversé l'histoire de la science fiction et changé le visage de l'industrie à jamais.


1. La Guerre des Syndicats:

Le premier épisode de Star Wars  filmé  par George Lucas et sous-titré  A New Hope a bien failli ne jamais voir le jour.
La bataille s'est d'abord menée sur le front du financement par les studios, et d'autre part avec les techniciens anglais qui refusaient obstinément de faire des heures supplémentaires, parce qu'ils ne croyaient pas au projet, pas plus que certains des acteurs.
Ce qui a sauvé La Guerre des Etoiles, c'est le jour de sa sortie, et l'accueil qui lui a été réservée par le public, fan avant l'heure.

***


2.  Carrières en Solo:

A la place d'Harrison Ford dans le rôle de Han Solo, vous avez bien failli voir... Kurt Russel.




Imaginez-le en Indiana, en Jack Ryan (Patriot Games) ou en Docteur Kimble (le Fugitif). Harrison  quant à lui apparaîtra en 2017 dans Blade Runner 2049, 35 ans de carrière après...



Han Solo et Amidala ont ils vraiment partagé le même lit?

Dans le prochain spin off de la franchise, prequel sur la jeunesse de Solo, Han aura  d'ailleurs les traits de Alden Ehrenreich, qu'on a vu aussi dans une campagne Dior avec Natalie Portman,  Queen Amidala en personne. #faillespatiotemporelle.


***


3. Mon papa à moi est un gangster: 

Darth Vader n'est pas un homme.
Mais plusieurs.

David Prowse (corps)
James Earl Jones (voix)
Bob Anderson (combats)
Sebastian Shaw (visage+ Anakin vieux)
Spencer Wilding (corps)
Daniel Naprous (combats)






Rajoutez Jake Loyld (Anakin enfant) et Hayden Christensen (Anakin Jeune), cela fait quand même huit acteurs pour un personnage. Ce n'est plus un méchant, c'est une bande organisée.

***

4. Version originale et sous merde:



Il a l'air très méchant là, Luke.


Dans les premières versions de l'histoire, le héros ne s'appelait pas Skywalker (marcheur du ciel) mais Luke Starkiller (tueur d'étoile). C'est pas pareil.




Une autre version du scénario a du tomber entre les mains des producteurs de Starcrash qui comme son nom l'indique, est un plagiat doublé d'un navet.

***

The Empire Strikes Back:

Le deuxième volet de la saga, sorti en 1980, profite du succès du premier volet pour approfondir les personnages et leur côté obscur, sachant qu'il y aura forcément un épilogue plus joyeux.
L'Empire... reste, à ce jour, le film préféré des fans toutes générations confondues...

***


5. Chirurgie scénaristique: 



Harrison Ford, Carrie Fisher et Mark Hamill à dos de Tauntaun, 
juste vant de se faire griffer par un vilain Wampa.


Mark Hamill fût victime d'un accident de voiture qui lui laissa de graves séquelles au visage.
Il n'est donc pas étonnant que dans le scénario, Luke se fasse brutalement attaquer au visage par le Wampa, abominable créature des neiges.

***

6. Behind the scenes (and the windows).

Il faisait tellement froid pendant le tournage des scènes enneigées, que certaines d'entre elles était tournées pendant une tempête de neige avec l'équipe à l'intérieur de l'hôtel filmant les acteurs au dehors.


***

7. La Magicien d'Oz:



Luke, entouré de quelques amis.



Contrairement aux apparences,  Yoda et Kermit n'ont pas de vraie filiation: Frank Oz incarnait plutôt Miss Piggy et Fozzie dans le Muppet Show. En 1982, peu après la sortie de L'Empire..., Oz et Jim Henson, père de Kermit & Co, sortent un film d'heroic fantasy entièrement tourné avec des marionnettes: The Dark Crystal .

***

8. Second rôle masculin: 


Billy Dee Williams, alias Lando Calrissian, a ensuite tenu un rôle de séducteur toujours, mais  cette fois dans la série Dynasty=la Guerre des Paillettes. 


Toujours aussi séducteur, Faucon Millenium qui entre en gare en prime.

Il faut également Harvey Dent dans Batman (avant que défiguré il ne prenne les traits de Tommy Lee Jones). On murmure qu'il pourrait apparaître dans l'épisode huit...

***

 Return Of The Jedi:

Le troisième volet de la première trilogie se finit en feu d'artifice et ce n'est pas qu'une image.
Divertissement total et redoutable, il marque la fin de la première trilogie, avant une longue attente...

9. Le retour de la revanche.

Pendant un temps et très tard par rapport à sa sortie, le film avait pour titre The Revenge Of The Jedi.
Même les célèbres jouets sous blister affichaient une offre spéciale avec ce titre.




L'Amiral Ackbar était la première figurine d'un film qui n'a pas vu le jour.


Info ou Intox? Volte face ou calcul délibéré? Toujours est-il que Revenge laissait croire en la vengeance de Luke, alors que Return fait clairement référence à la rédemption de Darth Vader.
Lucas repris ensuite l'idée initiale pour le troisième volet: Revenge of the Sith.

***

10. Rogue 1/ Ewoks 2:

Contrairement à ce que certains pourraient  penser, Rogue One est loin d'être le premier spin off de la saga. dans la foulée de Return Of The Jedi, la popularité des Ewoks leur valut deux téléfilms, dont le premier sorti même en salles.



The Caravane of Courage, et The Battle Of Endor,  destinés à un public plus jeune, sont un peu plus gnan gnan, un peu moins bien fait et en plus Wicket parle un anglais usuel. Il faut donc un peu de courage en effet pour apprécier les effets spéciaux cheap, le géant ordinaire et les araignées géantes.  C'est mimi tout plein, mais un peu cra cra.





Et puisqu'il en faut toujours une onzième:


Voici l'une des nombreuses affiches un peu chelou que Star Wars ait connu. Avec Luke et Leia à moitié à poil et une étrange vague blanche. Han Solo est parti s'acheter un short pour cadrer avec l'ambiance chaude italienne. Sex sales, même dans les étoiles...



(1) Les figurines StarWars coutaient en 1977 environ 75 FB, soit 1, 86 euros.  Tout augmente ma pauvre dame.

Lire les autres 10 bonnes raisons.
Lire les autres articles du label Star Wars.


PS: Suivez moi sur FB, Twitter et Instagram Stéphane Custers.