à vue de nez

007 (16) 10 bonnes raisons (45) 3 en 1 (7) à mon avis (19) A.R.T. (57) actualités (375) album du moi (23) Alice (11) amour guirlandes et ... (11) art de vivre (436) avant/après (16) awards (33) B.A. (1) back to the future (18) bilan (28) Björk (14) Bowie (19) breaking news (157) Britanny: le roman photo (35) Bruxellesmabelle (21) buena vista social network (20) c'était mieux avent (120) calendrier (46) Cannes (38) cinématographe (270) clip vidéo (195) cocoon (5) collages & médias (42) comme un dimanche (3) comme un garçon (10) compils anonymes (35) coup de nez (20) courrier des lecteurs (17) Custers (53) daily gotham (9) de face (291) de profil (309) disques (418) Empire Of The Sun (18) en boucle (157) En Mode Dépêche (1) exclusif (143) fais moi une scène (1) festivités (28) films classés sans suite (3) flamand rose (85) Gainsbourg (14) Game Of Thrones (41) glee (6) Goldfrapp (5) Grace Jones (11) Hunger Games (11) J'ai 10 ans (12) Jukebox (23) La Famille Colin (20) lapin blanc (11) Les Favis (Fashion Victims) (21) livre d'images (13) ludothèque (49) Martin Parr (6) mashup de sosies (3) même pas vu (8) Michel Gondry (8) Miss Monde (14) modes et travaux (185) mon oeil (2) ne riez pas (63) news from mars (6) Ornicar (5) Oscar and The Wolf (5) Paradis (8) Parismonamour (22) pas vu à la télé (5) photo (1) photo de groupe (59) photographie (302) pieds poules (97) piqûre de rappel (2) playmobil (9) Polyphème (105) portrait pas chinois (10) pubs en tubes (6) quelle histoire (10) question (22) quotidien des héros (6) réclame (70) Religion cathodique (159) RHOBH (15) rien à voir (20) Róisín Murphy (36) saga (29) science fiction (49) sex & the city (13) sondage à deux balles (7) sport (49) Star Wars (49) streetart (23) téléviseur (185) top of the posts (24) tortilla de patatas (14) Twin Peaks (28) us et coutumes (103) Valentin (57) VHNBKBTRS (3) weekendpedia (4) Woodkid (12) Yan Wagner (9)

2016-05-20

Festival de Cannes 16 (4): Martine à la plage et Xavier fait du théâtre.



Martine à Cannes (ici avec Xavier Dolan et des Frères Dardenne)



Quand on est à Cannes, il faut savoir monter les marches.
Mais ça tout le monde peut le faire.
Et tout le monde aujourd'hui l'a fait.
Mais le plus difficile c'est de les descendre sans chuter.
Le mieux, si on ne peut pas survoler la compétition, c'est encore de marcher dans le sable.
Chacun à sa plage...


Martine est à Cannes, mais plutôt que de s'étaler sur le tapis rouge, comme Petra Nemcova , elle préfère s'étaler de la crème.

Le cinéma, elle y va pas trop.
Elle vient à Cannes pour voir.
Voir l'ambiance, les stars mais pas trop.
Elle ne montera pas les marches cette année.
Elle préfère les escalators, de toute façon.
Elle vient surtout pour parfaire son bronzage, qu'elle a entamé en février au Point Soleil.
Faire la saucisse, elle aime ça.
Quand il fait trop chaud (mais pas cette année) elle fait un peu de shopping rue d'Antibes.
Mais pas trop.
Le soir, après s'être plongée dans l'après solaire, elle se glisse avec facilité dans une robe fendue et légère.
Mais pas trop, pas comme Bella Hadid. Martine se trouve moins bien foutue.
Elle déambule sur la Croisette, espérant faire une rencontre déterminante pour sa carrière.
Pas dans le cinéma, elle préfère la télé, tout va plus vite et c'est moins de travail on dirait.
Elle reprend un selfie sur la terrasse d'un resto lounge.
Et elle reprend un apéritif sans alcool.
Martine dit elle même qu'on ne peut pas avoir tous les vices.
Martine gère son budget.
Demain, Martine est la la plage.
Seule à la plage.


Xavier est chez lui à Cannes.
La ville l'a vu pour ainsi dire naître.
La dernière fois qu'il a présenté un film il est reparti avec un joli prix.
Et la ferme intention de faire une pause, de vivre sa vie, de fréquenter des gens de son âge.
Mais Xavier est encore jeune et tout feu tout flamme.
Du coup, comme vacances, il s'est offert un clip d'Adele, qui a cartonné sur le net, et a décidé de faire revivre "Au Théâtre ce soir", en filmant une adaptation aussi libre qu'il l'est d'une pièce de Lagarde.
Pour le côté dépaysement, il s'est offert un barbecue entier d'acteurs français banquable comme on disait au siècle dernier: Cottilard, Baye, Seydoux, Cassel et Ulliel en fils prodigue.
Xavier divise la critique de manière unanime, mais c'est pas la fin du monde.
Il s'en fiche, parce qu'il est encore le chouchou.
Pas comme les Frères Dardenne, autrefois Dupont et Dupond adulés du Festival avec une paire de palmes, mais qui du coup, semblent eux aussi s'être pris les pieds dans le tapis.
Pataplouf.
Xavier continue de marcher au dessus du sol.
Demain, il partira en vacances, tourner son premier film en anglais avec quelques illustres inconnus:
Kit Harrington ( né sous X dans Game Of Thrones), Jessica Chastain ( née dans la salle d'attente d'Urgences), mais aussi Susan Sarandon et Kathy Bates.
Xavier n'est plus seul.


Et le pire, c'est que la fin approche...

Lire les autres articles du label Cannes.

PS: Suivez moi sur FB, Twitter et Instagram Stéphane Custers.