à vue de nez

007 (16) 10 bonnes raisons (45) 3 en 1 (7) à mon avis (19) A.R.T. (57) actualités (375) album du moi (23) Alice (11) amour guirlandes et ... (11) art de vivre (436) avant/après (16) awards (33) B.A. (1) back to the future (18) bilan (28) Björk (14) Bowie (19) breaking news (157) Britanny: le roman photo (35) Bruxellesmabelle (21) buena vista social network (20) c'était mieux avent (120) calendrier (46) Cannes (38) cinématographe (270) clip vidéo (195) cocoon (5) collages & médias (42) comme un dimanche (3) comme un garçon (10) compils anonymes (35) coup de nez (20) courrier des lecteurs (17) Custers (53) daily gotham (9) de face (291) de profil (309) disques (418) Empire Of The Sun (18) en boucle (157) En Mode Dépêche (1) exclusif (143) fais moi une scène (1) festivités (28) films classés sans suite (3) flamand rose (85) Gainsbourg (14) Game Of Thrones (41) glee (6) Goldfrapp (5) Grace Jones (11) Hunger Games (11) J'ai 10 ans (12) Jukebox (23) La Famille Colin (20) lapin blanc (11) Les Favis (Fashion Victims) (21) livre d'images (13) ludothèque (49) Martin Parr (6) mashup de sosies (3) même pas vu (8) Michel Gondry (8) Miss Monde (14) modes et travaux (185) mon oeil (2) ne riez pas (63) news from mars (6) Ornicar (5) Oscar and The Wolf (5) Paradis (8) Parismonamour (22) pas vu à la télé (5) photo (1) photo de groupe (59) photographie (302) pieds poules (97) piqûre de rappel (2) playmobil (9) Polyphème (105) portrait pas chinois (10) pubs en tubes (6) quelle histoire (10) question (22) quotidien des héros (6) réclame (70) Religion cathodique (159) RHOBH (15) rien à voir (20) Róisín Murphy (36) saga (29) science fiction (49) sex & the city (13) sondage à deux balles (7) sport (49) Star Wars (49) streetart (23) téléviseur (185) top of the posts (24) tortilla de patatas (14) Twin Peaks (28) us et coutumes (103) Valentin (57) VHNBKBTRS (3) weekendpedia (4) Woodkid (12) Yan Wagner (9)

2016-03-19

10 (bonnes) raisons de tout éteindre ce soir à 20h30.



Black out is the new black.



Dans le cadre de l'anniversaire de ce blog (on en parle dans le label J'ai dix ans),  j'organise au débouté une petite manifestation écolo qui s'appelle Earth Hour.
Je déconne...
Mais en fait pas du tout.

Voici donc 10 bonnes raisons de ne pas consommer d'électricité pendant une heure ce soir...



-  Vu que vous n'avez que des bougies parfumées, ça cocotte grave dans votre appartement, et comme il fait sombre, vous vous baladez de pièce en pièce, pour une exposition unique/en odorama.

-  Votre tibia vous rappelle que ce meuble n'est décidément pas à la bonne place et dès demain, vous refaites la déco.


- Pour une fois, un samedi soir, vous allez sortir vous promener à la tombée de la nuit, comme quand vous étiez enfant et que c'était la plus belle conquête de votre vie.


- De toutes façons, ça faisait des mois que vous deviez dégeler le frigo.

-  C'est votre première tomate mozzarella de l'année et elle vous a manqué.

- C'est mieux que le resto dans le noir, il n'y a que des desserts au menu.

- Dans neuf mois, vous vous souviendrez encore de cette nuit (on avait dit sans électricité, pas sans caoutchouc.)

-  Ah, oui il y a ce livre qu'on vous avait offert à Noël... En plus ça se passe au Moyen Âge, ça fait reconstitution historique.

- Une heure de méditation par an, c'est pas exagéré.

- Vous fermez les yeux, pensez aux forêts d'Amazonie, aux glaciers, aux phoques, aux flamants roses, bref vous vous faites un trip LSD sans risque et pour pas cher.


- Black out is the new black.


Et puisqu'il en faut toujours au mois une onzième:

Ce soir, tous ceux qui prétendent ne pas savoir quoi faire pour la planète ont une occasion simple et rêvée à la fois de lui faire du bien.
Certes ce n'est qu'une goutte d'eau dans l'océan qui s'apprête à nous submerger, certes cela ne doit pas suffire à vous donner bonne conscience pour une année tout en jetant toujours vos déchets n'importe comment, et de préférence par la fenêtre de votre 4X4 urbain.

Mais comme on dit: des petites actions naissent de grandes choses, et on ne parle même pas ici de rencontrer l'amour, ou de faire l'amour, mais de rendre de l'amour au plus précieux des dons.

Un écran s'éteint, un être s'éveille...

Lire les autres 10 (bonnes) raisons.

PS: Suivez moi sur FB, Twitter et Instagram Stéphane Custers.