à vue de nez

007 (16) 10 bonnes raisons (45) 3 en 1 (7) à mon avis (19) A.R.T. (57) actualités (375) album du moi (23) Alice (11) amour guirlandes et ... (11) art de vivre (436) avant/après (16) awards (33) B.A. (1) back to the future (18) bilan (28) Björk (14) Bowie (19) breaking news (157) Britanny: le roman photo (35) Bruxellesmabelle (21) buena vista social network (20) c'était mieux avent (120) calendrier (46) Cannes (38) cinématographe (270) clip vidéo (195) cocoon (5) collages & médias (42) comme un dimanche (3) comme un garçon (10) compils anonymes (35) coup de nez (20) courrier des lecteurs (17) Custers (53) daily gotham (9) de face (291) de profil (309) disques (418) Empire Of The Sun (18) en boucle (157) En Mode Dépêche (1) exclusif (143) fais moi une scène (1) festivités (28) films classés sans suite (3) flamand rose (85) Gainsbourg (14) Game Of Thrones (41) glee (6) Goldfrapp (5) Grace Jones (11) Hunger Games (11) J'ai 10 ans (12) Jukebox (23) La Famille Colin (20) lapin blanc (11) Les Favis (Fashion Victims) (21) livre d'images (13) ludothèque (49) Martin Parr (6) mashup de sosies (3) même pas vu (8) Michel Gondry (8) Miss Monde (14) modes et travaux (185) mon oeil (2) ne riez pas (63) news from mars (6) Ornicar (5) Oscar and The Wolf (5) Paradis (8) Parismonamour (22) pas vu à la télé (5) photo (1) photo de groupe (59) photographie (302) pieds poules (97) piqûre de rappel (2) playmobil (9) Polyphème (105) portrait pas chinois (10) pubs en tubes (6) quelle histoire (10) question (22) quotidien des héros (6) réclame (70) Religion cathodique (159) RHOBH (15) rien à voir (20) Róisín Murphy (36) saga (29) science fiction (49) sex & the city (13) sondage à deux balles (7) sport (49) Star Wars (49) streetart (23) téléviseur (185) top of the posts (24) tortilla de patatas (14) Twin Peaks (28) us et coutumes (103) Valentin (57) VHNBKBTRS (3) weekendpedia (4) Woodkid (12) Yan Wagner (9)

2015-12-27

3 en 1: Danseuses avec les stars.



Mes clips sont blue bell que vos jours...


Dans la droite lignée des Pourvu que ça marche (lire les autres 3 en 1) voici des clips à plumes pour vous remettre au pas de deux ou deux trois.

Des blue bell girls comme s'il en pleuvait, pour vous expliquer que dans les clips qui marchent, il y a parfois un truc en plume...


Les petits rats: Pet Shop Boys/ What Have I Done To Deserve This

Après avoir marcher dans le West End de Londres pour y trouver des girls, le duo queer des eighties repart à la chasse, et trouvent un drôle d'oiseau: Dusty Springfield, Adele de l'âge de pierre,  dont le ramage british surpasse de loin le plumage de tifs.








La danseuse étoile: Annie Lennox/ Why

L'ex leader des Eurythmics fait carrière en solo. La chanteuse étoile fait une pause dans sa loge pour reprendre son souffle et envoyer du décibel. Premier extrait de l'album Diva, qui fera une tournée mondiale, Why répond en même temps à la question: parce qu'Annie est une comédie musicale à elle toute seule...







Le danseur à la retraite: Robbie Williams / No regrets

Alors qu'au sein de Take That, il enchaînait les chorés seins à l'air (et parfois cul nu) comme une danseuse du Lido, Robbie s'est donc affranchi de la troupe, quitte la scène du show off et bat en retraite pour mieux revenir à l'attaque. Ce culbuteur cumulard (il était déjà dans Pourvu que ça marche avec ce clip) se libère de ses chaînes et de ses strings. Ce qui ne l'empêche pas de mettre le feu en réglant ses comptes avec ses ex partenaires.
Et c'est qui qu'on retrouve aux choeurs? Les Pet Shop Boys. La ronde est bouclée...






Lire les autres 3 en 1.

Suivez moi sur FB, Twitter et Instagram Stéphane Custers.