à vue de nez

007 (16) 10 bonnes raisons (47) 3 en 1 (7) à mon avis (19) A.R.T. (59) actualités (381) album du moi (23) Alice (13) amour guirlandes et ... (11) art de vivre (445) avant/après (17) awards (33) B.A. (1) back to the future (18) bilan (28) Björk (16) Bowie (19) breaking news (159) Britanny: le roman photo (35) Bruxellesmabelle (21) buena vista social network (20) c'était mieux avent (120) calendrier (46) Cannes (38) cinématographe (274) clip vidéo (200) cocoon (5) collages & médias (45) comme un dimanche (3) comme un garçon (10) compils anonymes (36) coup de nez (20) courrier des lecteurs (17) Custers (54) daily gotham (9) de face (296) de profil (318) disques (425) Empire Of The Sun (19) en boucle (161) En Mode Dépêche (1) exclusif (147) fais moi une scène (1) festivités (28) films classés sans suite (3) flamand rose (87) Gainsbourg (15) Game Of Thrones (43) glee (6) Goldfrapp (5) Grace Jones (11) Hunger Games (11) J'ai 10 ans (12) Jukebox (23) La Famille Colin (20) lapin blanc (11) Les Favis (Fashion Victims) (21) livre d'images (13) ludothèque (49) Martin Parr (6) mashup de sosies (3) même pas vu (8) Michel Gondry (8) Miss Monde (14) modes et travaux (190) mon oeil (2) ne riez pas (64) news from mars (7) Ornicar (5) Oscar and The Wolf (6) Paradis (8) Parismonamour (22) pas vu à la télé (5) photo (1) photo de groupe (61) photographie (304) pieds poules (100) piqûre de rappel (2) playmobil (9) Polyphème (106) portrait pas chinois (10) pubs en tubes (6) quelle histoire (10) question (22) quotidien des héros (6) réclame (70) Religion cathodique (161) RHOBH (16) rien à voir (21) Róisín Murphy (37) saga (29) science fiction (50) sex & the city (14) sondage à deux balles (7) sport (49) Star Wars (53) streetart (23) téléviseur (189) top of the posts (26) tortilla de patatas (14) Twin Peaks (28) us et coutumes (104) Valentin (59) VHNBKBTRS (3) weekendpedia (4) Woodkid (12) Yan Wagner (9)

2015-04-23

La Famille Colin et la Compagnie de l'Anneau


L'annonce faite à Marie-Jeanne...


Avec toujours Jean-Marie et Marie-Jeanne (parents malgré eux), Jean-Kevin (j'adore Dior), Jean-Jordan (l'herbe est toujours plus verte), Marie-Océane (Nouvelle Star), et l'inénarrable Marie-Megan (Yes we can).


NB: Pour en savoir plus sur cette atypique famille et son folklore, lisez leurs précédentes aventures.

SURPRISE! (They're back):

Cela fait maintenant près de deux ans que nous avons laissé la famille Colin en pleine fièvre des soldes d'été. Deux ans de vacances (pour nous) qui n'ont pas été de tout repos (pour eux).
Découvrons à présent ce qu'ils sont devenus, à l'aube d'une nouvelle saison de mésaventures...

Il est une chose que la famille loupe à coup sûr: ce sont les grandes occasions.
Mais cette fois, ils veulent réussir, vaincre les épreuves et triompher des méchants.
Ce n'est pas gagné d'avance, si on y regarde d'un peu plus près.


Jean-Marie et Marie-Jeanne sortent d'une période difficile.
S'il en est d'autres pour eux.
En effet, après le départ de Jean-Kevin, qui s'est installé prématurément avec son boyfriend Pierre-Donovan, l'équilibre précaire qui régnait à la maison s'est effondré.

Maman est inconsolable d'avoir perdu à la fois son fils aîné, son plus grand allié dans les conflits, et sa meilleure amie.

Si Jean-Jordan a bel et bien arrêté les joints, il a commencé Dieu, ce qui a créé des débats houleux au moment du Mariage pour tous avec Marie-Megan, qui du haut de ses moins de dix ans, milite non seulement contre la vivisection, les OGM, et les dessins animés qui représentent les filles comme des objets sexuels, mais s'est aussi trouvé un hobbie quand elle s'ennuie: la cause LGBT.
Et surtout celle des T, ayant intitulé son exposé annuel: Le Fabuleux destin de Conchita Wurst.

Marie-Océane était fan de sa soeur, ce qui n'arrive jamais à celle qui a décidé de ne plus se montrer en public pour suivre sa nouvelle idole: Sia.
Elle ne sort plus qu'avec capuche, cagoule, bonnet, gants etc... ce qui a fait penser aux voisins qu'elle avait été diagnostiquée enfant de la lune.
Le 24 décembre dernier, Maman a perdu ses moyens, et quand Marie-O' lui a expliqué le pourquoi du comment dans une interview exclusive accordée devant la cheminée,  Maman lui a fichu une baffe de Noël (avec les lumières qui clignotent).

Là, Jean-Jordan a tenté de calmer les esprits, Marie-Megan a jeté de l'huile sur le sapin déjà en feu, et Papa n'était pas là, puisqu'il avait retrouvé une vieille boulette de shit de son fils, et nous faisait un remake de American Beauty en fumant la moquette de son fameux van customisé dans le garage.

Maman s'est donc disputé violemment avec lui pendant la nuit, lui a reproché son manque d'investissement et de responsabilité dans l'éducation de leurs monstres à retardement (source: Reuters), et a menacé de divorcer.

Oui, sauf que, le lendemain, au repas de Noël de Papy et Mimi, Jean-Kev, qui adore saboter les fêtes religieuses/ de famille, a crée le miracle en annonçant qu'il se fiançait avec Pierre-Donavan.

Marie-Jeanne  a pleuré de joie à cette annonce (et surtout à l'idée des préparatifs).
Elle a dû faire cependant rapidement une croix dans sa tête sur l'image de la robe de mariée idéale.
Papa était trop content de cette diversion et a applaudit à quatre mains (il était déjà rond comme une queue de pelle à bûche).
Jean-Jo a quitté silencieusement la table pour aller prier dans sa cellule.
Marie-Még a commencé à réfléchir à son discours.
Et Marie O' a abandonné sa tristesse et Sia, pour retourner à ses premières amours, et rendre hommage à son frère avec un playback de Born This Way.
Papy est devenu sourd comme un pot, Mimi est sous prosac: aucune réaction de part et d'autre.


Mais ça, c'était il y a un an et quelques...
Depuis la famille a encore déchanté.

Les deux fils ne s'adressent officiellement plus la parole depuis qu'un dimanche au retour de la messe, Jean-Jordan a déclaré vouloir entrer plus tard au séminaire, et qu'il ne pourrait donc pas prendre part à cette mascarade.
Il ne veut d'ailleurs plus qu'on l'appelle Jean-Jordan.
Mais Jean (tout court).
Marie-Jeanne a pleuré tout court à cette annonce (surtout en imaginant son fils en robe).
Marie Meg a déclaré qu'elle le préférait quand il était stone H24 (bin quoi, tout le monde était au courant, non?).

Maman a passé beaucoup de temps à mettre la pression sur Jean-Kev pour les faire parts, mais celui-ci a expliqué qu'ils voulait rester fiancé au moins un an pour respecter les traditions.
Là Maman a repris un peu de rosé sur le canapé de son fils. Elle a regardé autour d'elle, et s'est aperçu de la triste vérité.
Bien qu'étant l'appartement de deux étudiants (Pierre-Donovan finit sa kiné et Jean-Kev commence le stylisme), l'intérieur dans lequel elle passait tous ses samedis depuis l'annonce faite à Marie-Jeanne, ressemble d'avantage à un couple de quinquagénaires fans de Leroy Merlin, plutôt qu'à celui d'un couple de gays profitant de leur jeunesse.
Contre toute attente, elle donc calmé ses propre ardeurs, et a tenté de raisonner quelque peu son fils, en lui demandant s'il était sûr de vouloir s'engager pour la vie (elle qui garde toujours dans un coin de sa tête l'idée se se casser chez sa soeur).

Jean-Kev lui a dit calmement qu'il comprenait ses angoisses,  que justement les fiançailles servaient à lever les doutes, et que lui et Pierre-Donovan voyaient exactement les choses de la même manière, c'est à dire en citant ce dernier sereinement, pas à pas, jour après jour, match après match.
Pierre-Donavan est toujours, pour rappel, avant centre du club de foot local.

Maman a failli s'endormir avant la fin de sa phrase.
Mais ses pensées ont été très vite chassées lorsque Jean-Kev lui a montré sa bague de fiançailles, que Pierre Donovan n'avait pu lui offrir avant d'avoir vendu son scooter et ses Nike Air Jordan vintage état neuf sur le Bon Coin.

Un anneau en platine (c'est Jean Kev qui a choisi évidemment), simple, mais pour qu'on ne le confonde pas avec la future alliance, serti de brillants colorés.

En retrouvant un peu de mauvais goût dans la vie de son fils, Maman a retrouvé un peu de joie de vivre.
Elle a même acheté de la lingerie en latex pour faire une surprise à Papa.
Qui était content, même s'il a reçu une grosse fessée.

Marie-O' a remis les posters de Gaga dans sa chambre et ne chante plus Chandelier contre le mur.
Jean ex Jo étudie les évangiles et a dit qu'il aimait son frère, quoi qu'il arrive.
Bref tout est revenu à l'anormal.

Ou presque: car Marie-Meg, seule être (extra) lucide de la famille,  sent que ce calme apparent pourrait précéder le déluge, voire même les trompettes de l'apocalypse.

Elle est bien décidée à affronter frère Jean, car elle pressent qu'il est bien décidé à rompre l'anneau et que ce "quoiqu'il arrive" ne présage en fait rien de bon.

Elle prépare ses armes, s'est confectionné un costume de justicière masquée (quelque part entre Robin des Bois et une robe d'avocat) et est prête à marcher pieds nus s'il le faut, pour être le Hobbit qui sauvera la compagnie de l'anneau...

Lire les précédentes aventures de la Famille Colin.

PS: Suivez moi sur FB, Twitter et Instagram Stéphane Custers.