à vue de nez

007 (16) 10 bonnes raisons (44) 3 en 1 (7) à mon avis (19) A.R.T. (55) actualités (370) album du moi (23) Alice (11) amour guirlandes et ... (11) art de vivre (430) avant/après (14) awards (33) B.A. (1) back to the future (18) bilan (27) Björk (14) Bowie (19) breaking news (154) Britanny: le roman photo (35) Bruxellesmabelle (21) buena vista social network (17) c'était mieux avent (120) calendrier (46) Cannes (38) cinématographe (266) clip vidéo (193) cocoon (5) collages & médias (41) comme un dimanche (3) comme un garçon (10) compils anonymes (34) coup de nez (19) courrier des lecteurs (17) Custers (49) daily gotham (9) de face (285) de profil (302) disques (414) Empire Of The Sun (18) en boucle (156) En Mode Dépêche (1) exclusif (142) fais moi une scène (1) festivités (28) films classés sans suite (3) flamand rose (82) Gainsbourg (13) Game Of Thrones (38) glee (6) Goldfrapp (5) Grace Jones (11) Hunger Games (11) J'ai 10 ans (12) Jukebox (23) La Famille Colin (20) lapin blanc (11) Les Favis (Fashion Victims) (21) livre d'images (13) ludothèque (49) Martin Parr (6) mashup de sosies (3) même pas vu (8) Michel Gondry (8) Miss Monde (14) modes et travaux (183) mon oeil (2) ne riez pas (63) news from mars (6) Ornicar (5) Oscar and The Wolf (5) Paradis (7) Parismonamour (21) pas vu à la télé (4) photo de groupe (58) photographie (297) pieds poules (95) piqûre de rappel (2) playmobil (9) Polyphème (103) portrait pas chinois (10) pubs en tubes (6) quelle histoire (10) question (22) quotidien des héros (6) réclame (68) Religion cathodique (158) RHOBH (15) rien à voir (20) Róisín Murphy (36) saga (29) science fiction (49) sex & the city (13) sondage à deux balles (7) sport (48) Star Wars (48) streetart (22) téléviseur (182) top of the posts (24) tortilla de patatas (14) Twin Peaks (28) us et coutumes (100) Valentin (55) VHNBKBTRS (3) weekendpedia (4) Woodkid (12) Yan Wagner (9)

2015-03-05

Top Of The Posts: Fashion Week/ Au secours, ils reviennent!



Et si les choses dégénèrent: courez!




Rappel:

Dans Top Of the Posts, on remixe et on re publie les posts qui on fait naguère les beaux jours: de profil.

Et aujourd'hui, une version revue et corrigée d'un ancien modèle, remis au goût du jour.

Quand on parle de de nos amis les Favis (Fashion Victims), vraiment tous les goûts sont lâchés dans la nature...



Fashion Week: Au secours, ils reviennent! Publié le 2/10/10.

Ce n'est pas pour vous effrayer.
Je ne me suis pas levé ce matin en pensant: tiens je vais leur faire peur.
Mais quand même:
La Fashion Week, c'est un peu comme "Scream".

On attend le prochain épisode avec une certaine impatience, et avec un peu d'appréhension aussi.
On sait qu'on va souffrir intérieurement , mais quand même on est content.
On va se cacher les yeux, mais regarder à travers ses doigts.
On va crier d'effroi mais aussi un peu de joie.
On connaît les codes, on pense qu'on ne sera plus surpris.
Et puis si...


Comme cette image hier soir d'une créature de forte corpulence,  portant un manteau oversized en fausse fourrure, et quand je dis fausse, c'est imitation d'un fauve par un enfant de trois ans.
Rrrrrrrrrrrrrrrr!

C'est bien simple: je me serais cru en pleine rue Sésame.

Toute personne résidant à Paris, quelque soit son origine, son activité ou sa passion pour la chasse, doit être préparé plusieurs fois par an, à ce rituel satiné qu'on ne présente plus:

Il y a toujours des mortes vivantes de 16 ans avec leurs jeans cigarette (vogue, j'entends), sauterelles qui jumpent tout la journée de taxis en robe taille 0%, des catwalks aux pulls  en collocation,  et des talons 210 cm aux converse 4 étoiles pour courir après les taxis.

Il y a encore des prêtres et prêtresses, vêtus de noir intégral, comme une fumée qui se répent sur une île déserte,  mais qui parfois ont confondu le nuancier de teintures pour cheveux avec celui de Dulux Valentine:

Beige rosé, rose trop poudré ou blond cendrier?
Le Pantonomètre s'affole.

Il y a encore et toujours une confusion pour certains entre les mots "style" et "toute ma vie j'ai rêvé d'être un(e) des ami(e)s de Charlotte aux Fraises".

Avec dans le désordre:

- Clafoutis Mystique
- Déconfiture d'Airbag
- Chaussons aux Poils
- Sorbet Calicot à la noix
- Meringue Jambon au torchon


Et comme dans tout "sequel" qui se respecte, il y a ceux qu'on croyait morts et enterrés et qui en fait n'étaient que blessés et reviennent pour qu'on les achève une bonne fois pour toutes.
Comme les jeans neige, par exemple.
Ou le vieux trench Burberry qu'on a retourné pour user l'autre côté.
Ou le total look Clint Eastwood, avec les boots, le poncho et le chapeau à plume plutôt qu'ailleurs.

Alors comment distinguer les bons des méchants, les héros du style des serial fashion killers?
Suspense...

Le truc, c'est qu'on aime se faire faire peur en fait.
Mais un conseil: ne quittez jamais seul(e) vos amis lors d'une soirée fashion.
Restez groupés près du bar à champagne ou à côtés des stars.
Ne répondez pas aux appels masqués.
Et si les choses dégénèrent: courez!


Lire les autres articles du label Les Favis.



PS: Suivez moi sur FB, Twitter et Instagram Stéphane Custers.