à vue de nez

007 (16) 10 bonnes raisons (47) 3 en 1 (7) à mon avis (19) A.R.T. (59) actualités (381) album du moi (23) Alice (13) amour guirlandes et ... (11) art de vivre (445) avant/après (17) awards (33) B.A. (1) back to the future (18) bilan (28) Björk (16) Bowie (19) breaking news (159) Britanny: le roman photo (35) Bruxellesmabelle (21) buena vista social network (20) c'était mieux avent (120) calendrier (46) Cannes (38) cinématographe (274) clip vidéo (200) cocoon (5) collages & médias (45) comme un dimanche (3) comme un garçon (10) compils anonymes (36) coup de nez (20) courrier des lecteurs (17) Custers (54) daily gotham (9) de face (295) de profil (318) disques (425) Empire Of The Sun (19) en boucle (161) En Mode Dépêche (1) exclusif (147) fais moi une scène (1) festivités (28) films classés sans suite (3) flamand rose (87) Gainsbourg (15) Game Of Thrones (43) glee (6) Goldfrapp (5) Grace Jones (11) Hunger Games (11) J'ai 10 ans (12) Jukebox (23) La Famille Colin (20) lapin blanc (11) Les Favis (Fashion Victims) (21) livre d'images (13) ludothèque (49) Martin Parr (6) mashup de sosies (3) même pas vu (8) Michel Gondry (8) Miss Monde (14) modes et travaux (190) mon oeil (2) ne riez pas (64) news from mars (7) Ornicar (5) Oscar and The Wolf (6) Paradis (8) Parismonamour (22) pas vu à la télé (5) photo (1) photo de groupe (60) photographie (304) pieds poules (100) piqûre de rappel (2) playmobil (9) Polyphème (106) portrait pas chinois (10) pubs en tubes (6) quelle histoire (10) question (22) quotidien des héros (6) réclame (70) Religion cathodique (160) RHOBH (15) rien à voir (21) Róisín Murphy (37) saga (29) science fiction (50) sex & the city (14) sondage à deux balles (7) sport (49) Star Wars (53) streetart (23) téléviseur (188) top of the posts (26) tortilla de patatas (14) Twin Peaks (28) us et coutumes (104) Valentin (59) VHNBKBTRS (3) weekendpedia (4) Woodkid (12) Yan Wagner (9)

2015-08-13

En Boucle: Lana Del Rey/ High By The Beach


Del Rey dir la dada...


Il y en a qui passent de bonnes vacances.
Mais Lana a toujours sa version des choses (les fameuses 50 shades of Rey).
Del Rey manta ne ment pas.
Pour elle, les vacances c'est se défoncer sur la plage pour oublier une relation amoureuse difficile avec un gros connard.
Je vous la fais en gros, au prix de la criée...

Si ses détracteurs en colère trouveront tout ce qu'ils conspuent
chez elle (rythme et voix nonchalants qui se tirent la bourre pour arriver en dernier dans les vagues), ceux qui aiment n'auront pas besoin de sauveteur pour se noyer dans ces vapeurs de cocktail orangé.

On vous laisser juger par vous-même, mais on trouve que ça fait du bien là où ça fait mal.
Surtout si on écoute les paroles, qui changent un peu du Hot Summer Sunshine Girl Thong Love habituel.
Ya du soleil et y a Lana,  Del Rey dir la dada...



Lire les autres en boucle.



Bonus: La video asap, en attendant, l'audio (avec une animation rigolote).