à vue de nez

007 (18) 10 ans (12) 10 bonnes raisons (57) 3 en 1 (10) à mon avis (23) A.R.T. (103) abracadabra (27) actualités (482) album du moi (27) Alice (30) amour guirlandes et ... (14) art de vivre (648) avant/après (34) awards (41) B.A. (1) back to the future (31) bilan (49) Björk (22) Bowie (23) breaking news (191) Britanny: le roman photo (35) Bruxellesmabelle (30) buena vista social network (56) c'était mieux avent (191) calendrier (80) Cannes (44) cinématographe (330) clip vidéo (261) cocoon (5) collages & médias (72) comme un dimanche (7) comme un garçon (10) compils anonymes (50) Corine (22) coup de nez (25) courrier des lecteurs (18) Custers (100) daily gotham (9) de face (395) de profil (472) disques (520) Empire Of The Sun (24) en boucle (198) En Mode Dépêche (8) exclusif (265) fais moi une scène (1) Favis (Fashion Victims) (22) festivités (35) fictions pulpeuses (2) films classés sans suite (4) flamand rose (148) Gainsbourg (19) Game Of Thrones (76) geek's anatomy (3) glee (7) Goldfrapp (9) Grace Jones (14) HIJK (19) Hunger Games (12) Jean Tonique (9) Jukebox (23) La Famille Colin (22) lapin blanc (14) livre d'images (14) ludothèque (59) Martin Parr (9) mashup de sosies (4) même pas vu (22) Michel Gondry (10) Midi Docteur (1) Miss Monde (16) modes et travaux (246) mon oeil (10) ne riez pas (76) news from mars (10) Ornicar (5) Oscar and The Wolf (11) Paradis (10) Parismonamour (54) photo de groupe (86) photographie (446) pieds poules (146) piqûre de rappel (7) playmobil (14) Polo & Pan (4) Polyphème (141) portrait pas chinois (9) Prince (11) pubs en tubes (6) quelle histoire (11) question (28) quotidien des héros (6) réclame (104) Religion cathodique (194) RHOBH (26) rien à voir (27) Robyn (15) Róisín Murphy (56) saga (34) science fiction (51) sex & the city (20) sondage à deux balles (7) sport (62) Stan Awards (7) Star Wars (77) streetart (35) Tati (7) téléviseur (240) top of the posts (44) tortilla de patatas (15) Twin Peaks (28) us et coutumes (129) Valentin (68) VHNBKBTRS (3) weekendpedia (4) Woodkid (13) Yan Wagner (9)

2020-03-29

Top of the Posts: Ne re pas, c'est l'heure d'été






Quelle heure est-il, Madame Tartine?



Rappel:

Dans Top Of the Posts, on remixe et on re publie les posts qui on fait naguère les beaux jours: de profil.
Et aujourd'hui,  l'heure change, mais vous pas forcément...
Aujourd'hui: Ne riez pas, c'est l'heure d'été (publié le 28/03/10)


J'ai deux nouvelles: une bonne et une mauvaise.
La bonne: c'est l'heure d'été.
La mauvaise: vous êtes en retard pour la messe.
Quelle qu'elle soit d'ailleurs.
Ostie et vin de table, ou poulet compote.
Vous vous êtes ENCORE gourés en changeant l'heure.
Tout à commencé à 7h (nouvelle heure) quand vous avez engueulé Joseph parce qu'il est venu vous réveiller.
-Jésus, Marie, Joseph...Joseph! Il est cinq heures, retourne dormir une heure.
-Mais j'arrive plus.
-Mets le dvd de "Retour vers le futur" alors, tu aimes bien...

9H30 (nouvelle heure): vous ouvrez péniblement un oeil.
Il fait clair et lumineux dans la chambre.
Vous avez dormi comme un bébé.
Vous êtes aux anges et bénissez le ciel d'avoir inventé l'heure d'été.

10h 30 (idem): Joseph s'est finalement endormi plus vite que la "delorean" du film.
Vous décidez, avant de vous rendre au déjeuner de famille, de remettre le couvert.

11H30: Pour rappel, vous pensez qu'il est 9H30.
Vous mourrez de faim!
Quelle heure est-il, Madame Tartine?


Dans un accès d'enthousiasme (littéralement: transport divin), vous décidez de faire un plateau petit dej pour l'amour de votre vie.
 Non, pas Joseph.
Lui, il a déjà renversé la moitié d'un bol de cornflakes sur le canapé.
Magnanime, vous ne mettez pas la radio, pour ne pas le réveiller.
Etrangement, le chien s'est oublié sur le carrelage. Il trépigne à la porte.
-Allez Judas, dehors!

Deux bons oeufs sur le plat chacun, du bacon, des blinis, du saumon, et du pain grillé avec de la confiture.
Vous vous appliquez pour réaliser un véritable festin.
Il est 12H15' et vous êtes attendus à 13H chez vos beaux-parents, à 50 bornes d'ici.
Et évidemment, bien que bourrés de qualités, ils sont très à cheval sur la ponctualité.

C'est donc à 12H58, alors que vous finissez à peine votre café, que le téléphone retentit.

-Qui diable peut bien appeler un dimanche à 11h?
-Maman , certainement, pour qu'on oublie pas d'aller chercher la tarte aux poires.

Et là, comment vous dire, dix minutes plus tard, vous êtes dans le monospace, pas lavés, Joseph à moitié réveillé qui hurle, éructant des restes de céréales.
Vous avez nié l'affaire en prétextant que Joseph était très perturbé par le changement d'heure, mais c'est un pieux mensonge.
Ils étaient déjà furax.


14h 13' (votre montre est à l'heure, maintenant):
Vous arrivez donc pimpants et gais comme des pinsons après une marée noire.
Les beaux parents, sur le porche, affichent quant à eux une mine de charbon, comme les regards qu'ils vous jettent en passant. On est loin du dimanche des rameaux.
L'accueil est glacial.
Le poulet est carbonisé.
Mais il va falloir le manger quand même. Et ça tombe bien, vous digérez à peine votre saumon qui a remonté la rivière quand vous faisiez du 340 sur route de campagne.
Sauf que vous avez échoué dans l'expérience: vous n'avez pas remonté le temps.

Dégustation dans un silence monacal, donc.
On entend les premières mouches de l'année voler.

Allez-vous vraiment parler de votre souhait de sécher le repas pascal?
Non. Ils vous crucifieraient sur place.
.
Et bien sûr, vous avez oublié la tarte au poires.
C'est donc un biscuit sec qui fait office de dessert.
Vous le prenez, vous le rompez et le donnez à Joseph en disant:
Ah, tu nous en fais voir, toi, je te jure!

Joseph, ne comprenant rien, mais percevant l'injustice divine, se met à tremper son biscuit sec dans ses larmes.

Le beau-père ronfle dans son fauteuil.
Votre belle-mère remonte les bretelles de sa progéniture en cuisine.
Il commence à pleuvoir.
Ce soir, vous ne trouverez que difficilement le sommeil après une engueulade carabinée, en regardant la enième redif de "Retour vers le futur 2".
Vous vous réveillerez toutes les heures pour entendre l'heure à la radio (pour être vraiment certains).

Lundi 8h, heure d'été, vous serez à l'avance au travail, cernés, livides et quand vos collègues vous questionneront sur le sujet:

-C'est l'heure d'été, ça me fait chaque fois la même chose.
-Bin oui, comme les poules, ça les dérègle.
-Bin oui,qui a eu cette bête idée?
-Bin oui,surtout qu'on sait même pas si ça fait faire des économies.
-Bin moi, ça me fait rien du tout.

Et tandis que la volaille jacasse, vous priez pour que la journée passe vite et que le temps s'accélère.
Faudrait savoir ce que vous voulez...