à vue de nez

007 (16) 10 bonnes raisons (47) 3 en 1 (7) à mon avis (19) A.R.T. (59) actualités (381) album du moi (23) Alice (13) amour guirlandes et ... (11) art de vivre (445) avant/après (17) awards (33) B.A. (1) back to the future (18) bilan (28) Björk (16) Bowie (19) breaking news (159) Britanny: le roman photo (35) Bruxellesmabelle (21) buena vista social network (20) c'était mieux avent (120) calendrier (46) Cannes (38) cinématographe (274) clip vidéo (200) cocoon (5) collages & médias (45) comme un dimanche (3) comme un garçon (10) compils anonymes (36) coup de nez (20) courrier des lecteurs (17) Custers (54) daily gotham (9) de face (296) de profil (318) disques (425) Empire Of The Sun (19) en boucle (161) En Mode Dépêche (1) exclusif (147) fais moi une scène (1) festivités (28) films classés sans suite (3) flamand rose (87) Gainsbourg (15) Game Of Thrones (43) glee (6) Goldfrapp (5) Grace Jones (11) Hunger Games (11) J'ai 10 ans (12) Jukebox (23) La Famille Colin (20) lapin blanc (11) Les Favis (Fashion Victims) (21) livre d'images (13) ludothèque (49) Martin Parr (6) mashup de sosies (3) même pas vu (8) Michel Gondry (8) Miss Monde (14) modes et travaux (190) mon oeil (2) ne riez pas (64) news from mars (7) Ornicar (5) Oscar and The Wolf (6) Paradis (8) Parismonamour (22) pas vu à la télé (5) photo (1) photo de groupe (61) photographie (304) pieds poules (100) piqûre de rappel (2) playmobil (9) Polyphème (106) portrait pas chinois (10) pubs en tubes (6) quelle histoire (10) question (22) quotidien des héros (6) réclame (70) Religion cathodique (161) RHOBH (16) rien à voir (21) Róisín Murphy (37) saga (29) science fiction (50) sex & the city (14) sondage à deux balles (7) sport (49) Star Wars (53) streetart (23) téléviseur (189) top of the posts (26) tortilla de patatas (14) Twin Peaks (28) us et coutumes (104) Valentin (59) VHNBKBTRS (3) weekendpedia (4) Woodkid (12) Yan Wagner (9)

2017-03-16

Bilan dans le désordre: Hiver 16/17



Entre la politique fiction et une telle réalité, il va falloir s'organiser...



Etrange sentiment au moment de dresser ce nouveau bilan dans le désordre:
La fiction se mêlerait-elle à la réalité?
Quel est le rapport entre les Amérindiens et Anna Wintour , les Jedis et Dries Van Noten, Mickey, Donald et moi? On a tous passé l'hiver.
L'hiver est passé mais manifestement winter is toujours et encore coming.
On ne voit pas se dessiner des épisodes sympathiques, mais plutôt des Stranger Days,  , que se soit dans la House Of Cards qui est dirigée par le Joker, et qui veut dresser des murs pour protéger son Homeland, ou de l'autre côté de l'océan, ici, ou le Royaume des Sept Couronnes (si tout le monde quitte l'EU) semble entamer lui aussi un dangereux Game Of Thrones.
Doit-on s'attendre à une American Horror Story dans le West World?
Ou pire, à une téléréalité géante et globale?

Restez en ligne...



Top Chef:

Donald est aux commandes des USA. Ceci n'est pas un exercice.
Evacuation dans les rues de Washington et New York notamment.
Il nous prépare une Maison Blanche revisitée, déstructurée, moléculaire.
East Coast comme West Coast, les stars se mobilisent aussitôt:
Gaga crie, Katy harangue, Madonna mobilise et Shia se filme non stop, se frotte, se fait arrêter.
The Queen Merryl fait un discours cinglant lors des Golden Globes.
Les voix dissonantes se font entendre même chez les républicains.
Donald invente la désinformation et Bush deviendrait presque Mickey.
Même Fox News doute, c'est dire.
Donald refuse d'aller au dîner des correspondants, rompant avec une tradition centenaire, et du coup, on revoit les images où au même dîner, Obama le fustige, ce qui,  dit l'histoire, est peut être une des raisons qui a poussé Donald à se présenter...


Qui sera le meilleur Président?

Il n'y a pas qu'aux USA que les politiques fustigent les médias, dont ils se servent pourtant par ailleurs allègrement.
Et en France, bien heureux qui pourrait dire le gagnant de la finale, les favoris, les outsiders et les losers changent tous les jours.
Pénélope risque d'attendre longtemps son Ulysse dont la campagne tourne à l'Odyssée.
En plus c'est comme à Koh Lanta, il y a une nouvelle équipe:
Macron joue les trublions entre la droite et la gauche.
On en perdrai le nord. Et le reste.
Pourvu qu'on ne tombe pas dans les extrêmes...






Koh Lanta: République Démocratique des Etoiles

Si ça tourne mal, on pourra toujours fuir le côté obscur pour en retrouver un autre qui, dans le septième volet de Star Wars a au passage annihilé la planète la plus peuplée de la galaxie.
Un astre s'éteint, un être s'éveille.
Mais bref, heureusement il y a un jeu, celui du titre du film:
The Last Jedi / Le Dernier Jedi et non pas Jedi dernier.
Il n'en restera donc qu'un seul, après la course d'orientation dans la galaxie, et l'épreuve des poteaux sur une coulée de lave (voir Revenge Of The Sith).
Reste à savoir qui décrochera les 100 000 euros, le sabre laser chromé, la Renault de l'espace décapotable (dangereux mais sympa), et un an de coiffure chez Olivier Yodachkine.
Réponse l'hiver prochain...





La Fashion a un incroyable talent:

En tout cas ils y en a certains et certaines qui sont rhabillés pour l'hiver prochain justement.
Les fashion weeks se sont succédées à New York, Londres, Milan et Paris.
Karl Lagerfeld, en sorte de Chantal Goya du défilé, a fait décoller une fusée dans le Grand Palais, sous les yeux émerveillés de la petite Anna, 67 ans.
Mais c'est surtout le belge Dries Van Noten, qui pour son centième défilé a usé de toute sa magie sur Wintour pour qu'elle reste jusqu'aux applaudissements.
En fouillant dans ses archives , il a remixé des tissus et des imprimés emblématiques de la marque, présenté par des mannequins eux aussi historiques: Amber Valetta, Alek Wek, Nadja Auermann, Kirsten Owen, ou Emma Balfour notamment.
La fashion en aurait presque les yeux mouillés, si elle n'était pas déjà trempée par la pluie qui les empêche de rejoindre leur Uber...





American Native Idol:

Il ne faut pas toujours chanter pour qu'il pleuve. Il suffit de demander aux indiens d'Amérique  de danser, puisqu'ils n'ont jamais été reconnus pleinement dans leurs droits (dont celui d'être arrivés les premiers). Au Canada, il semble qu'on veuille faire enfin bouger les lois les limites et les réserves, notamment quant aux mariages Autochtones/ Etrangers.
Tandis qu'au sud du continent, on sait que Donald veut dresser un mur contre les mexicains.
Pour rappel,  les Amérindiens sont des peuples immigrés d 'Asie qui en 20 000 avant Jésus Christ, avaient emprunté le détroit de Béring alors gelé (1).
Colomb n'est arrivé pour coloniser "les Indes " il y a moins de 600 ans.


I'm a human, get me out of here!

En 1012 genre, les incas, les aztèques se tournaient les pouces et en arrachaient quelques uns. Les Mayas eux prévoyaient la fin du monde pour 2012.
Cinq ans après on tient. Mais on tient juste. espérons qu'ils ne se soient pas juste gourés de cinq boules.
Entre une planète qui crève, le nucléaire militaire et les militants de l'extrême, il y a de quoi hurler.
Toujours est-il que si les forces obscures s'organisent, celles de la lumière doivent réagir de manière urgente.
Il ne suffit plus de dire Au secours! il va falloir s'organiser...



Lire les autres article du label Bilan.

PS: Suivez moi sur FB, Twitter et Instagram Stéphane Custers.


(1) thèse contestée aujourd'hui par certains, préférant l'idée d'une migration européenne au paléolithique supérieur.