à vue de nez

007 (16) 10 bonnes raisons (44) 3 en 1 (7) à mon avis (19) A.R.T. (55) actualités (370) album du moi (23) Alice (11) amour guirlandes et ... (11) art de vivre (430) avant/après (15) awards (33) B.A. (1) back to the future (18) bilan (27) Björk (14) Bowie (19) breaking news (155) Britanny: le roman photo (35) Bruxellesmabelle (21) buena vista social network (17) c'était mieux avent (120) calendrier (46) Cannes (38) cinématographe (266) clip vidéo (193) cocoon (5) collages & médias (41) comme un dimanche (3) comme un garçon (10) compils anonymes (34) coup de nez (19) courrier des lecteurs (17) Custers (50) daily gotham (9) de face (286) de profil (303) disques (414) Empire Of The Sun (18) en boucle (156) En Mode Dépêche (1) exclusif (142) fais moi une scène (1) festivités (28) films classés sans suite (3) flamand rose (82) Gainsbourg (13) Game Of Thrones (38) glee (6) Goldfrapp (5) Grace Jones (11) Hunger Games (11) J'ai 10 ans (12) Jukebox (23) La Famille Colin (20) lapin blanc (11) Les Favis (Fashion Victims) (21) livre d'images (13) ludothèque (49) Martin Parr (6) mashup de sosies (3) même pas vu (8) Michel Gondry (8) Miss Monde (14) modes et travaux (183) mon oeil (2) ne riez pas (63) news from mars (6) Ornicar (5) Oscar and The Wolf (5) Paradis (7) Parismonamour (22) pas vu à la télé (4) photo de groupe (58) photographie (297) pieds poules (95) piqûre de rappel (2) playmobil (9) Polyphème (103) portrait pas chinois (10) pubs en tubes (6) quelle histoire (10) question (22) quotidien des héros (6) réclame (69) Religion cathodique (158) RHOBH (15) rien à voir (20) Róisín Murphy (36) saga (29) science fiction (49) sex & the city (13) sondage à deux balles (7) sport (48) Star Wars (48) streetart (22) téléviseur (182) top of the posts (24) tortilla de patatas (14) Twin Peaks (28) us et coutumes (100) Valentin (57) VHNBKBTRS (3) weekendpedia (4) Woodkid (12) Yan Wagner (9)

2016-08-29

Les Carnets (de vacances) du Flamand Rose: Août 16




En août le Flamand Rose sort ses tripes.


Les tribulations d'un Flamand un peu gauche échoué sur la rive droite.
New: il est parfois aussi échoué sur une plage ou au bord d'une piscine.
Encore plus de mots fléchés, et plus de photos clichés.
Voici donc ce qu'il ne fallait pas rater jusqu'ici cet été.
Ou ce qui a raté mais qui est drôle quand même...

Lire les autres carnets.

Août 16, Paris:


En Août,  le Flamand Rose a du mal à trouver les mots: 
Ouh lalalalalalala...
Euh, mmmh, hum, pfff, aaaah.
Weh, ouaip, ooh, uh, ouch.
Hihin, wow, youpi,ok.


Tel est le chant du Flamand Rose en plein mois d'août, en plein cagnard , un peu comme dans une fête foraine, dans une attraction type "le grand splash".
Comme les températures, ça montre très haut.
Comme les montagnes russes, ça descend très vite.
Comme un roller coaster, ça vous met la tête à l'envers, ça vous retourne le cerveau, ça vous donne même parfois des haut le coeur.

Comme dans le train fantôme on rit à se faire peur.
Comme dans  le tir à pipe, on vise le plus gros nounours.
Comme à la pêche aux canards, on tire parfois le bon numéro.

Mais attention à l'insolation, qui trop s'expose, mal étreint.
Le coeur a ses raisons, mais la foire a ses horaires.
Quand les lumières s'éteignent, la fête est finie, il faudra revenir un autre jour.

On va essayer de reprendre ses esprits, on va s'hydrater, et on va tenter de trouver les mots justes plutôt que les onomatopées.

Car ce fût une belle soirée, ou une parfaite journée.
Ce fût une éclaircie sauvage dans un mois qui débutait sous les cordes.

Un mois débuté en noir et blanc et qui finit dans une apothéose de couleurs vives, ou vintage.

Un mois d'août palpitant du ventricule, trépidant des pieds (oui c'est fait exprès), baigné dans la piscine publique bondée, suant au boulot ou sur le bitume brûlant des calories, mais pour la bonne cause: être en pleine forme pour la rentrée et pour de nouvelles attractions...



- Je ne comprends pas qu'en 2016, on ait pas encore inventé la machine à empêcher les gens de se taper sur la gueule.

Rencontrer la besta de Rihanna: check.

- 5 août: Je pense qu'il y a zéro risque de voir des images de cariocas danser la samba dans les heures qui viennent.

- Je rappelle qu'en 2016, tout le monde voit à peu près à quoi ressemble une mer bleue. Si elle vire au rouge, là oui: prenez une photo...


- Insta: Rainy day in Paris. #sans trucage.




- L'autre jour dans la rue j'ai bien failli inviter une dame qui racontait haut et fort ses vacances à monter dans le bus pour que je puisse en connaître la fin.

- En 2016, les jeux se déroulent à Rio, pendant la nuit. Inutile de préciser que du coup je dors mieux.


- En 2016, Instagram a remplacé la soirée diapositives (pour ceux qui ont connu le 20 ème siècle).


- Instan: Mood of the day #driesvannoten






- 9 août: Apparemment Katy Perry qui a chanté l'hymne des JO, profite qu' Orlando Bloom pratique le paddle pour s'initier au saut à la perche.

- Adele aurait refusé de participer l'an prochain à la mi-temps du Superbowl. Elle ne se voyait sans doute pas arriver dans une roue de hamster géante pour chanter Rolling In the Deep.

- Britney Spears qui a près de 20 ans d'expérience de chearleader,en marche sur podium en talons et en playback, serait déjà à l'échauffement dans les vestiaires.


- Instan: I see direwolves (je vois des sombreloups) #gameofthrones




- En Renaud Lavillenie se compare à Jesse Owens durant les jeux de 1936, avant de s'en excuser. Aucune blague disponible.

- Le retour gagnant de l'été: Winona Ryder dans la fantastique série Stranger Things. Le plus étrange serait qu'elle s'arrête en si bon chemin...

- Winona qui pensait que Snapchat était une marque de chips. Et au fond, c'est tout à fait ça en fait.


- Insta: Perfect Sunday. #vintage #orangeisthenewblack






- 22 août: On rappelle à tout le monde qu'en 2016, le port du t-shirt moulant n'est plus une obligation, mais un choix...

- Et je ne parle même pas du slim.


- Mon ami: Je pense qu'entre la barbe longue et le bun, on est arrivé au bout de quelque chose.


- Instan: Fleurs carnivores. #vintage #artwork






- Sans rire, casser mon smartphone est une des meilleures choses qui me soient arrivées ce mois-ci #désintox.


- En 2016, le vrai luxe étant évidemment d'être injoignable.

- Reste encore à inventer le smartphone "intelligent". 

- Et non ce n'est pas un pléonasme...


Ce mois-ci sur ma playlist: Jakatta/American Dream
























Ne pas oublier le mois prochain: 

- mes fournitures scolaires
- mes nourritures pas scolaires
- mes aventures extra conjugaison
- mes tablettes enfouies dans mon sac de sport





PS: Suivez moi sur FB, Twitter et Instagram Stéphane Custers.